Sud

PONT DU GARD Un message fédérateur traverse le conseil communautaire de rentrée

Les cinq élus intégrant le bureau ont été désignés par vote à bulletin secret. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C’est sur une vague fédératrice qu’a semblé surfer ce premier conseil communautaire de rentrée de la Communauté de communes du Pont du Gard (CCPG). Alors que la commune d’Argilliers quitte au 1er janvier 2022 l’intercommunalité pour rejoindre la Communauté de communes Pays d’Uzès (CCPU), le président Pierre Prat a envoyé un message positif aux troupes. 

En effet, par délibération, il a proposé aux élus d’élargir le bureau communautaire à cinq communes supplémentaires. Et qu’ainsi toutes les communes de la CCPG y soient représentées. « J’ai entendu les réticences des petites communes qui se sentent oubliées. Aujourd’hui, je leur montre que je les ai écoutées. Il n’a jamais été question de les laisser au bord du chemin« , a énoncé Pierre Prat. Et de poursuivre : « Maires des communes qui vont nous rejoindre au bureau, vous allez apporter votre pierre à l’édifice. Je suis un homme de compromis et l’unanimité dans nos décisions devra être la règle. »

Le président regrette la décision de la municipalité d’Argilliers de quitter la CCPG, mais ne s’y oppose pas. Il invite tout de même les autres communes à rester unies : « Nous comptons sur vous pour réaliser cette ambition. Aujourd’hui, plus qu’hier et moins que demain, notre entente va être primordiale pour aller dans le même sens. »

Primordiale pour ne pas risquer de se faire grignoter puis manger par la gourmande CCPU ? Fabrice Verdier et Jean-Luc Chapon n’ont pas vraiment caché leur jeu lors du conseil municipal d’Uzès mardi soir… Mais lundi soir, la CCPG a aussi dévoilé son nouveau logo, composé d’un arbre dont les racines, représentent les 17 communes, enlacées autour d’un tronc commun : l’intercommunalité. Une nouvelle charte graphique qui véhicule le sentiment d’union et réaffirme l’identité du territoire… Bien loin de l’idée de se lier avec la CCPU.

Guilhem Quairel quitte la direction générale des services après 11 ans de poste

Ce sont donc Muriel Dherbecourt (Castillon-du-Gard), Louis Donnet (Domazan), Martine Laguerie (Estézargues), Thierry Boudinaud (Fournès) et Murielle Garcia-Favand (Théziers) qui ont intégré le bureau, rejoignant les 10 élus actuels. 

La commune d’Argilliers a aussi hérité d’un petit cadeau de départ à 7 906 €. Le prix d’un panneau d’affichage installé par la CCPG. Mais vu que la commune quitte l’intercommunalité, elle doit assumer le reste à payer. Hors de question pour le maire, Laurent Boucarut, qui affirme ne rien faire de ce panneau plus vraiment à la pointe. Il ne dispose « d’aucun élément sur la valeur du panneau« . Il s’opposera au vote et huit autres élus s’abstiendront.

Une délibération concernait aussi l’approbation du PCAET (Plan climat air-énergie territorial). Il a été élaboré avec le cabinet, les élus, les agents et aussi en concertation avec les citoyens. Toute une stratégie a été déterminée pour se tourner vers un territoire sobre en énergie, plus vertueux et plus exemplaire.

Le conseil communautaire s’est achevé par quelques mots adressés à Guilhem Quairel, directeur général des services de la CCPG depuis 11 ans. Claude Martinet, ex-président de la collectivité qui a longtemps travaillé avec lui, a été ravi d’oeuvrer à ses côtés et se rappelle de « sa compétence technique fort appréciable« . Alors que Guilhem Quairel est mis en disposition aux Baux-de-Provence à partir de ce vendredi, c’est Florian Scandella qui prend la relève. Le prochain conseil communautaire se tiendra le 6 décembre.

Marie Meunier

Et aussi… Les élus ont voté pour la création d’une distinction honorifique pour les talents du territoire. Et ce dans divers domaines : sport, culture, social, environnement, économie…

Un service de location de vélos électriques va être proposé à titre expérimental pour les habitants du territoire. Au total, 17 vélos à assistance électrique ainsi qu’un vélo-cargo vont être mis à disposition du 1er novembre au 30 avril. La durée de location maximum sera fixée à deux mois pour 40 €.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 007

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.