Please assign a menu to the primary menu location under menu

News 24-7

pour Delphine Defrade, directrice du centre d’information du droit des femmes et des familles des Hautes-Alpes, le dépôt de plainte à domicile est « plutôt positif, s’il y a les moyens pour le faire »

Violences conjugales: pour Delphine Defrade, directrice du centre d’information du droit des femmes et des familles des Hautes-Alpes, le dépôt de plainte à domicile est « plutôt positif, s’il y a les moyens pour le faire »

Sur le même sujet