Home Sud Pour Nîmes, il y aurait le feu au lac en cas de défaite à Annecy…
Sud

Pour Nîmes, il y aurait le feu au lac en cas de défaite à Annecy…

Relégable, Nîmes (17e) serait décroché en perdant à Annecy (15e), un concurrent direct, vendredi 30 décembre, pour le compte de la 17e journée de Ligue 2.

En ce vendredi 30 décembre 2022, Nîmes Olympique n’a jamais été aussi loin du maintien, et aussi proche du National. À nouveau relégables après le faux départ aux Antonins lundi contre Guingamp (1-2), les Crocodiles se retrouvent à trois points du 16e, Dijon, avec une différence de buts défavorable suite au carton des Bourguignons contre Laval (5-0). Autant dire que même en gagnant ce soir à Annecy, ils passeront le réveillon dans la zone rouge, déjà fréquentée entre la neuvième et la treizième journée.

L’objectif du jour sera donc d’abord de ne pas se retrouver décroché, qui plus est par un concurrent direct. Car s’il faut trouver et laisser quatre clubs derrière pour rester en Ligue 2, le promu haut-savoyard devra sans doute faire partie du lot.

Le promu haut-savoyard s’est ressaisi

Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Après trois défaites et deux nuls pour (mal) commencer le championnat, les partenaires de l’ancien Niçois Bosetti se sont ressaisis et semblent avoir pris la mesure de cette L2. Demandez à Sochaux (2e) et à Saint-Étienne (20e), battus juste avant et juste après la trêve. Sans parler de Guingamp, humilié en Bretagne (0-4) en octobre…

Tchokounté, troisième meilleur buteur de Ligue 2

Pourtant, Annecy, à part le jeune Ivoiro-Malien Moïse Sahi prêté par Strasbourg (cinq buts dont un doublé face aux Verts, ainsi que quatre autres en deux matches de Coupe de France) marque peu : 14 fois en 16 journées. C’est la 18e attaque. Mais aussi la sixième défense, que devra se coltiner Tchokounté (cinq réalisations sur les huit dernières rencontres), revenu à une longueur des deux meilleurs buteurs Sissoko (Sochaux) et Krasso (Saint-Étienne), huit pions.

« C’est une équipe qui presse haut, qui presse bien, pas facile à jouer, a relevé le nouvel entraîneur gardois Frédéric Bompard. Elle a gardé l’enthousiasme de sa montée, et elle a déjà battu du beau monde. Après, c’est peut-être une bonne nouvelle pour nous qu’Annecy ait gagné contre Saint-Étienne, car c’est toujours difficile de gagner deux matches d’affilée à domicile… »

Des Crocos toujours « fanny » à l’extérieur

Les Nîmois, eux, n’en ont jamais gagné un à l’extérieur en championnat cette saison. Ils ont néanmoins vaincu le signe indien en Coupe à Montauban (R2) en novembre (4-0). « Je suis certain qu’à un moment, on va inverser cette tendance (deux nuls et six revers en huit déplacements), annonce le coach. Il faut que l’on soit beaucoup plus défenseur dans l’âme quand on perd le ballon. Quand je suis arrivé, les joueurs m’avaient dit qu’ils avaient du mal à revenir quand ils prenaient un but. On a réussi à le faire contre Guingamp, c’est bien, même si l’on a pris ce deuxième penalty à la fin. Ce qui est fait est fait. Maintenant, on doit tout de suite se remettre en selle. »

Pour la dynamique, pour la confiance, pour le classement, pour l’avenir du club, même, Nîmes ne peut pas se permettre de perdre à Annecy. Sinon, il y aurait vraiment le feu au lac.

Frédéric Bompard n’a pas souhaité donner le groupe de 18 joueurs

C’est une première à Nîmes Olympique : Frédéric Bompard n’a pas souhaité rendre public le groupe de 18 joueurs appelé à faire le déplacement à Annecy vendredi 30 décembre. Il cultive le secret et entretient le mystère avant la rencontre. Peut-être une habitude née à la Roma ou à l’OM, où il fut l’adjoint de Rudi Garcia… Mais là, on est à Nîmes, en Ligue 2…

Bref, mercredi, tout le monde était à l’entraînement : les 18 battus de Guingamp (Maraval, Burner, Djiga, De Gevigney, Labonne, Thomasen qui pourrait débuter sur le banc après sa prestation insipide lundi, Fomba, N’Guessan, Pagis, Saïd, Tchokounté, Vargas, Poulain désormais prêt à débuter, Benezet qui semble lui encore trop juste, Guessoum, Delpech, Koné qui fêtera son 26e anniversaire… sur le terrain ? et le gardien remplaçant Dias) plus Benrahou, Sadzoute, Omarsson, Doucouré et le troisième gardien Nazih. 

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Sud

FAIT DU JOUR VIDÉO Visite de la Mine Témoin : une attraction touristique au coeur des Cévennes

<iframe width="480" height="270" src="https://www.youtube.com/embed/YWHiLOL6Rw4?feature=oembed" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share"...

Sud

Agression sexuelle d’une jeune femme pendant son sommeil : un pilier de bar nîmois condamné à 5 ans de prison

Ils se connaissaient depuis plusieurs années et fréquentaient les mêmes bars festifs....

Sud

NÎMES Cinq ans de prison pour l’homme qui a agressé sexuellement son amie

<p>Une absence de plusieurs heures. &laquo;&nbsp;<i>Un trou noir comme &ccedil;a, je n&rsquo;en...

Sud

FAIT DU SOIR À Bagnols/Cèze, la Table solidaire de la MAS est ouverte à tous

<p>Il est 11h30, l'agitation est d&eacute;j&agrave; palpable &agrave; la MAS. Quelques personnes&nbsp;sont...