Ligue 1

Pourquoi la Ligue de football espagnole a-t-elle décidé de porter plainte contre le PSG ?


Jean-François Pérès, édité par Thibault Nadal

En début de semaine, Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole, annonçait qu’il était sur le point de porter plainte contre le PSG, après la prolongation de contrat de Kylian Mbappé malgré l’offre du Real Madrid. Dans un communiqué publié mercredi, la Liga a confirmé la plainte auprès de l’UEFA pour « non-respect du fair-play financier ».

C’est un nouveau et spectaculaire rebondissement dans les relations compliquées entre le PSG et le foot espagnol depuis que le joueur a décidé de poursuivre sa carrière en France. La Ligue espagnole de football, a décidé de porter plainte contre le club parisien pour non-respect du fair-play financier.

Manchester City aussi visé

C’est la suite logique du combat que mène depuis des années Javier Tebas, le président de la Liga, contre ce qu’on appelle les clubs-États : le PSG, propriété du Qatar, et Manchester City, qui appartient aux Émirats Arabes Unis. Pour l’homme fort du football espagnol, ces deux clubs mettent en péril le foot mondial, car leurs fonds seraient illimités. Selon lui, ils contourneraient les règlements à leur guise, notamment avec le fair-play financier, mis en place par Michel Platini à l’UEFA en 2010 pour éviter les dépenses excessives de certains clubs fortunés.

Le dirigeant espagnol estime que le PSG, lourdement déficitaire ces dernières années, n’aurait pas dû avoir le droit d’offrir à Mbappé un nouveau contrat record. Une démarche bien trop tardive et sans doute vouée à l’échec, selon Arnaud Péricard, avocat spécialisé dans le sport. « C’est à l’UEFA qu’il appartient de dire si vous êtes ou pas dans les clous, or l’UEFA n’a pas sanctionné le PSG au titre d’un manquement éventuel à ses règlements sur le fair-play financier », explique-t-il.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 407

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.