Please assign a menu to the primary menu location under menu

A la une

près de 300 rebelles tués en deux jours dans des frappes de la coalition

Publié le :

Au Yémen, près de 300 rebelles ont été tués ces dernières 48 heures dans des raids de la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite dans la région stratégique de Marib, où Riyad soutient les troupes gouvernementales au sol dans la bataille contre les Houthis.

Près de 300 rebelles ont été tués en 48 heures dans la région stratégique de Marib au Yémen, mais ces insurgés parviennent à progresser malgré l’intensification des frappes aériennes d’une coalition militaire soutenant les forces gouvernementales au sol.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé dans des communiqués mardi la mort de plus de 134 rebelles et lundi de 156 autres dans des frappes qu’elle a menées dans la province de Marib, dans le nord du Yémen, pays en guerre depuis 2014.

Cette coalition intervient au Yémen depuis 2015 pour appuyer les forces du gouvernement face aux rebelles Houthis proches de l’Iran, grand rival du royaume saoudien.

Depuis février, les Houthis mènent une offensive pour conquérir la région de Marib, riche en pétrole et dernier bastion loyaliste dans le Nord dont ils contrôlent la majeure partie.

Selon un communiqué de la coalition diffusé par la télévision d’État saoudienne al-Ekhbariya, « plus de 134 rebelles Houthis ont péri ces dernières 24 heures dans des frappes qui ont ciblé neuf de leurs véhicules militaires dans le secteur d’Al-Abdiya », dans le sud de la province de Marib.

Lundi, la coalition a fait état de plus de 156 rebelles tués dans la même région d’Al-Abdiya, située dans le sud de la province de Marib et à environ 100 km au sud du chef-lieu éponyme. Les Houthis communiquent rarement sur le nombre de morts dans leur camp.

Le secteur d’Al-Abdiya est assiégé par les Houthis qui tentent de s’approcher sur plusieurs fronts de la ville de Marib, objectif principal de leur offensive.

« Les Houthis sont désormais aux portes de la ville de Marib après avoir chassé les mercenaires et les traîtres de plusieurs secteurs », a affirmé le porte-parole des forces rebelles, Yahya Sarie.

Avancée « rapide »

Des sources progouvernementales ont confirmé une progression des rebelles. Ces derniers ont capturé la localité d’Al-Jawbah, au sud de Marib, ont-elles indiqué mardi à l’AFP. Les troupes loyalistes ont abandonné leurs postes après de violents combats.

Des habitants de cette zone ont confirmé que les Houthis avaient pénétré dans la localité et qu’ils avançaient « rapidement ».

Des centaines de combattants ont péri depuis février dans la bataille de Marib, où les rebelles ont intensifié leurs attaques ces derniers mois et avancé en direction du chef-lieu.

Le Yémen est depuis 2014 le théâtre d’une guerre entre les forces progouvernementales et les Houthis, des rebelles qui contrôlent la grande partie du nord du pays y compris la capitale Sanaa.

En sept ans de guerre, des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, pour la plupart des civils, et des millions ont été déplacées, d’après les organisations internationales.

La communauté internationale essaye en vain de parvenir à une résolution pacifique de ce conflit qui a provoqué la pire crise humanitaire au monde, selon l’ONU. Près de 80 % de la population yéménite compte sur l’aide humanitaire pour survivre.

Avec AFP



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire