Etranger

Quatre morts et des dizaines de blessés dans l’effondrement d’une arène en Colombie

Quatre morts et des dizaines de blessés dans l'effondrement d'une arène en Colombie

Les gradins partiellement effondrés d’une arène à El Espinal (sud-ouest de Bogota, Colombie), le 26 juin 2022SAMUEL ANTONIO GALINDO CAMPOS

Au moins quatre personnes sont mortes et une trentaine ont été gravement blessées dans l’effondrement des gradins d’une arène dimanche dans une ville du centre de la Colombie, ont indiqué les autorités locales.

« Il y a quatre personnes mortes pour le moment. Deux femmes, un homme adulte et un mineur », a déclaré sur une radio locale Jose Ricardo Orozco, gouverneur du département de Tolima.

L’accident a eu lieu dans la localité d’Espinal, au cours d’un spectacle taurin local, une sorte de fête populaire au cours de laquelle le public descend dans l’arène pour affronter des bœufs et des petits taureaux.

Tout un pan des gradins de bois sur trois étages, bondés de spectateurs, s’est effondré, jetant des dizaines de personnes au sol, selon des images de drones spectaculaires récupérées par l’AFP.

« Plus ou moins 30 personnes sont gravement blessées (…) c’est un rapport préliminaire, ils sont encore en train de transférer les blessés », a ajouté le gouverneur.

« Nous attendons toujours de voir combien de personnes sont sous les décombres, nous ne savons pas combien. Comme vous pouvez le voir dans les vidéos, presque toute l’aile était remplie de gens et elle s’est effondrée », a déclaré à la même station de radio le major Luis Fernando Vélez, directeur du département de la protection civile de Tolima.

Une autre vidéo amateur montre le public tentant d’échapper aux débris de bois et de tôle tandis qu’un taureau continue de rôder dans l’arène.

L’accident s’est produit aux arènes Gilberto Charry pendant le week-end férié où sont célébrées les fêtes de San Pedro, les plus populaires de la région.

« Nous allons demander une enquête sur les faits (…). Solidarité avec les familles des victimes », a déclaré sur Twitter le président Ivan Duque.

Le gouverneur Orozco a prévenu qu’il allait demander « la suspension de tous ces types de festivités », affirmant que ces événements « attentent à la vie » des animaux et encouragent « leur maltraitance ».

La veille, plusieurs personnes avaient été blessées par des taureaux lors de cette même fête à El Espinal, ville de quelque 78.000 habitants située à 150 kilomètres au sud-ouest de Bogota.

Le nouveau président Gustavo Petro, élu le weekend dernier et qui prendra ses fonctions début août, a ajouté sa voix à l’appel du gouverneur local.

« Je demande aux mairies de ne plus autoriser de spectacles impliquant la mort de personnes ou d’animaux », a-t-il commenté sur Twitter, rappelant au passage la mort de centaines de personnes dans l’effondrement d’une autre arène dans la municipalité de Sincelejo (nord) en 1980.

En tant que maire de Bogota (2012-2015), Petro a mis fin à la corrida à La Santamaría, l’arène emblématique de la capitale.

La justice colombienne punit les mauvais traitements infligés aux animaux, mais des pratiques telles que la tauromachie et les combats de coqs ont toujours lieu en tant qu’évènements culturels.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 242

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!