Formule 1

Quelles équipes de F1 doivent encore faire rouler des « rookies » cette saison?

On fait le point sur les équipes qui ont déjà fait rouler de jeunes pilotes cette saison et quelles possibilités il reste pour celles qui ne l’ont pas encore fait.

Cette année, les équipes de Formule 1 ont l’obligation de faire rouler des jeunes pilotes lors de deux séances d’essais libres au cours de la saison dans le but d’augmenter les opportunités pour ces jeunes pilotes d’accéder à la catégorie reine du sport automobile et d’ acquérir de l’expérience lors d’un week-end de course officiel, alors que les essais privés sont très limités en F1.

Avec seulement six week-ends de course restants au calendrier 2022 de la Formule 1, les équipes n’ont de manière réaliste que cinq occasions supplémentaires de se conformer à cette nouvelle règle qui prévoit de faire rouler des rookies lors des essais du vendredi.

Le Grand Prix du Brésil étant le dernier week-end de course Sprint de l’année, il est peu probable qu’une équipe fasse courir un jeune pilote une seule session avant de se lancer dans les qualifications quelques heures plus tard.

Les équipes pourraient également préférer faire appel à leurs pilotes titulaires lors des essais libres à Suzuka, car la F1 n’y a pas couru depuis 2019, tout comme Singapour. Il ne reste donc comme options viables que les Grands Prix du Mexique, des Etats-Unis ou d’Abou Dhabi.

Chez Mercedes, Nyck de Vries avait remplacé Lewis Hamilton lors des EL1 du GP de France. L’équipe pourrait lui proposer une deuxième séance en fonction de sa situation contractuelle. Le pilote néerlandais a également couru pour Aston Martin à Monza et c’est probablement Felipe Drugovich, nouveau pilote de développement de l’écurie britannique, qui sera présent lors des essais à Abu Dhabi.

Nick de Vries avait également déjà participé aux EL1 pour l’équipe Williams lors du Grand Prix d’Espagne. C’est le pilote de F2 Logan Sergeant qui courra pour l’équipe, en essais libres 1, lors de son événement à domicile à Austin.

Chez Ferrari, Robert Shwartzman est confirmé pour les EL1 aux US et sera probablement également présent à Abou Dhabi.

Juri Vips, qui avait déjà participé à la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Espagne pour Red Bull, a vu son contrat rompu un peu plus tôt dans l’année après avoir tenu des propos racistes lors de la diffusion en direct d’un jeu vidéo. C’est Liam Lawson qui devrait donc remplacer Max Verstappen lors d’une prochaine séance d’essais libres 1.

Le Néo-Zélandais a déjà pris la place de Pierre Gasly lors des EL1 du Grand Prix de Belgique, mais il reste encore une séance où il faudra remplacer Yuki Tsunoda. Les options sont limitées sachant que le pilote japonais n’a pas jamais couru sur les prochains circuits.

Guanyu Zhou, lui-même jeune pilote titulaire chez Alfa Romeo ne devra pas céder son baquet cette saison mais c’est Theo Pourchaire qui est pressenti pour remplacer Valtteri Bottas à Austin ou à Mexico.

Chez Alpine, c’est Oscar Piastri qui aurait dû effectuer les deux séances d’essais libres en tant que jeune pilote mais cette option est compromise par l’imbroglio autour de sa situation contractuelle. Si l’équipe française le permet, il pourrait effectuer les deux séances pour McLaren mais l’équipe britannique a aussi à sa disposition le pilote d’IndyCar Colton Herta.

Enfin chez Haas, Antonio Giovinazzi a pris part à la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie mais le pilote de réserve de la Scuderia Ferrari n’est plus considéré comme un rookie… L’Italien remplacera également Kevin Magnussen lors des essais libres 1 à Austin. Pietro Fittipaldi, pilote de réserve Haas pourrait être candidat pour d’autres séances d’EL1.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 197

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.