En bref

Restauration : le secteur aux prises avec une pénurie de main d’œuvre

Les professionnels de la restauration constatent chaque jour à Paris la pénurie de main d’oeuvre, mettant à mal un secteur déjà fragilisé par la crise du Covid-19.

Les jeunes sont les premières victimes de cette hémorragie.

Beaucoup sont en effet partis vers d’autres aventures professionnelles, les établissements ayant été fermés de longs mois durant à cause des restrictions liées à la crise sanitaire.

Aujourd’hui, près de 110.000 postes sont à pourvoir dans la restauration.

Espoir autour de la défiscalisation des pourboires

La défiscalisation des pourboires par carte bancaire constitue néanmoins une lueur d’espoir pour les employés du secteur, mais aussi pour les patrons qui ont du mal à recruter.

Emmanuel Macron a fait cette annonce lundi 27 septembre à Lyon (Rhône), aux professionnels réunis au Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (Sirha).

Aujourd’hui, contrairement aux pourboires versés en espèces, les transactions par carte sont automatiquement déclarées et imposées. Mais grâce à cette annonce du chef de l’Etat, un employé dans la restauration ou l’hôtellerie qui recevra un pourboire par carte bancaire n’aura plus besoin de le déclarer aux impôts.

Ces transactions échapperont donc à l’impôt sur le revenu, ainsi qu’aux cotisations.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 855

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.