Sud

RODILHAN Chicago et son blues festival déboulent pour réchauffer les foules

Deux ans après la tournée triomphale des 50 ans, suivie d’une pause d’une année à cause de la pandémie mondiale, le Chicago blues festival est de retour ce vendredi 26 novembre à 21h à l’espace culturel Bernard Fabre.

Jazz 70 accueille cette tournée chaque année depuis sa création en décembre 2019. Après une série de 25 concerts à guichets fermés, la tournée Chicago blues semblait être repartie pour 50 nouvelles éditions. Malheureusement, quelques semaines plus tard, un mystérieux virus débarquait dans nos vies, débranchait les amplis pour de trop longs mois et contraignait le public à passer l’automne 2020 sans blues, pour la première fois depuis 1969… Né il y a plus de 100 ans, le blues ne pouvait se réduire à mourir des suites d’une pandémie.

Lil’ Ed & The Blues Imperials (photo Jazz 70).

Afin de repartir sur les chapeaux de roue, c’est vers la capitale, Chicago, que se tourne cette nouvelle édition, pour former un groupe qui aura pour mission de relancer la flamme du blues. Avec la folie de Lil’Ed & The Blues Imperials, la passion de Ken Saydak et l’énergie de Peaches Staten, il n y a aucun doute que cette 51e édition ne soit pas un succès.

Lil’Ed Williams, neveu du grand JB Hutto, fait bien plus que garder la flamme, il la nourrit, lui insuffle une vie et une exubérance jouissive. Avec ou sans bottleneck, il délivre le Chicago blues le plus intense qui soit aujourd’hui, joyeux, sale, gras et prenant aux tripes. Lil’Ed Williams sera à la guitare et au chant, Michaël Garrett à la guitare et au chant, Michaël Scharff à la basse, Peaches Staten au chant et Ken Saydak aux claviers et au chant sans oublier Kelly Littleton à la batterie.

Peaches Staten pour le Chicago Blues Festival 2021 (Photo Jazz 70).

Accompagné depuis toujours par le même groupe des Blues Imperials, Lil’Ed est l’un des plus fidèles protégés de Bruce Iglauer pour lequel il a pondu une dizaine d’albums depuis 30 ans. Au clavier, ce sera Ken Saydak, natif de Chicago, initié tout jeune au sein de la communauté blues de la ville. Sous les couleurs de Delmark, l’autre label phare de la ville, il a publié trois albums sous son nom et accompagné de nombreux musiciens en studio et sur scène parmi lesquels Lonnie Brooks, Mighty Joe Young ou Johnny Winter. Peaches Staten accompagnera la troupe avec laquelle elle a l’habitude de jouer dans les clubs de la ville. Cette soirée est proposée par Jazz70 en partenariat avec la ville de Rodilhan.

Tarifs : 21 euros ou 18 euros (Tarif réduit adhérents, demandeurs d’emploi, étudiants). Réservation par mail à associationjazz70@gmail.com (nom, prénom, tel, nombre de places et tarif) FNAC, GEANT, CARREFOUR (en magasin ou sur Internet) 0892 68 36 22 (0,34€/min).





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire