Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Rugby – Bordeaux. Louis Picamoles a tranché : il prend sa retraite à la fin de la saison

Le troisième ligne international de Bordeaux-Bègles, Louis Picamoles, va prendre sa retraite à la fin de la saison.
Le troisième ligne international de Bordeaux-Bègles, Louis Picamoles, va prendre sa retraite à la fin de la saison. (©Icon Sport)

C’est une figure du rugby français des années 2010 qui va ranger prochainement les crampons : dans un entretien à L’Equipe, le troisième ligne (82 sélections) Louis Picamoles a indiqué qu’il allait prendre sa retraite en juin prochain et que cette saison était donc la dernière.

« Je ne veux pas faire la saison de trop. J’aurai 36 ans en février, mon corps et ma tête me disent que c’est le moment. […] Aujourd’hui, l’impact physique a encore franchi un cap », a déclaré le joueur de Bordeaux-Bègles.

2 Brennus, une Champions Cup

Issu du Pic-Saint-Loup, comme ses copains Fulgence Ouedraogo, Julien Tomas et François Trinh-Duc, Picamoles a débuté en professionnel à Montpellier, avant de rejoindre le Stade Toulousain. Très apprécié pour ses percussions ballon en main, « King Louis » s’est constitué un joli palmarès, gagnant deux boucliers de Brennus (2011 et 2012) ainsi qu’une Champions Cup (2010).

Après une expérience en Angleterre à Northampton, il est revenu dans son club de cœur, le MHR, entre 2017 et 2021. Une aventure qui ne s’est pas terminée comme il l’aurait espéré : « Quand Vern Cotter a été remercié, j’ai dit ce que je pensais. Ça m’a valu des inimitiés et parasité ma relation avec son successeur, Xavier Garbajosa, puis Philippe Saint-André. Deux coachs avec qui je n’ai jamais accroché ». Il a rejoint l’UBB en mars 2021.

Il va monter un élevage caprin bio

Avant le plus prolifique de l’histoire du Top 14, Louis Picamoles en inscrit en parallèle dix essais avec le XV de France. Longtemps n°8 indiscutable des Bleus, il a disputé 3 Coupes du monde, dont la finale en 2011, et a connu le fiasco de 2015.

Sa décision d’arrêter, Louis Picamoles en a déjà fait part à Christophe Urios, son entraîneur à l’UBB. Il a déjà pensé à son avenir : avec sa compagne, le futur ex-troisième ligne va monter un élevage caprin bio

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire