Sports

Rugby. L’association Biarritz Olympique se sépare de son équipe féminine Senior !

zrv
La section amateur du Biarritz Olympique a signifié que l’équipe senior féminine serait supprimée à partir de la saison prochaine(©DR)

Dans le long feuilleton du rugby à Biarritz, un énième épisode vient de se dérouler, mercredi 22 juin 2022. La section amateur du Biarritz Olympique a signifié que l’équipe Senior féminine sera supprimée à partir de la saison prochaine, ou en tout cas qu’elle ne ferait plus partie du giron de l’association amateur. D’après nos informations, une réorientation vers l’association FAR (Féminine Athlétiques Rugby) semble être envisagée, association à l’origine du rugby féminin à Biaritz.  

Pour David Couzinet, le président de la section amateur, joint par Actu Pays Basque, c’est une décision logique : « nous n’avons pas vocation à nous occuper d’une équipe senior. Nous, notre objet, c’est de promouvoir le rugby chez les enfants, chez les ados, c’est pour cela que l’équipe cadette restera dans notre section ».

Elle ne paye rien (l’équipe féminine : NDLR) et elle n’a rien à payer de nos problématiques avec la section pro. Je pense que depuis notre arrivée, on a fait beaucoup pour elle.

David CouzinetPrésident de l’association BO Rugby amateur

« Elles ont pris parti »

Et si l’on demande à David Couzinet si l’équipe senior féminine ne paye pas une trop grande proximité avec les pros du président Jean-Baptiste Aldigé, et la guerre qui fait rage depuis de nombreux mois, il esquisse à demi-mot « Elles ne payent rien et elles n’ont rien à payer de nos problématiques avec la section pro. Je pense que depuis notre arrivée on a fait beaucoup pour elle, mais aujourd’hui elles semblent être plus proche de la section professionnelle et quelque part elles ont pris parti, ou en tout cas elles ont pris une certaine direction ». 

Autre argument invoqué par le président, une réforme de la FFR qui souhaite intégrer les équipes Seniors féminines au sein des structures professionnelles d’ici un à deux ans : « nous prenons une longueur d’avance » estime David Couzinet. Il a également tenu à rassurer : « le rugby féminin va continuer à exister à Biarritz ». 

Les joueuses « dégoutées »

Du côté de la section féminine et de son responsable Florian Mercader, cette décision passe mal. Pour lui, c’est la relation de bonne entente avec les pros qui ont fait prendre cette décision au Biarritz Olympique amateur. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

On s’entend bien avec les pros, nous n’avons jamais pris parti d’un côté ou de l’autre. Depuis que David Couzinet et son équipe sont arrivés, il nous était interdit d’assister aux rencontres pros, de tenir la buvette, car pour eux, nous n’étions plus fidèles à l’association amateur.

Florian MercaderResponsable Pôle Féminin au Biarritz Olympique Rugby

Pour les joueuses, c’est évidemment une déception, « les filles sont dégoûtées et vraiment frustrées » insiste Florian Mercader. Rappelons qu’elles avaient atteint les demi-finales du championnat de France de Fédérale 2 Régionale cette saison (défaite face à Nérac 14-18).

Cette décision intervient sur fond de crise majeure entre la section pro du président Jean-Baptiste Aldigé et l’association amateur gérée par les « Galactiques » du BO avec David Couzinet,  Jérôme Thion, Dimitri Yachvili ou encore Imanol Harinordoquy en tête. En avril dernier, l’actuelle équipe avait été confortée par la justice administrative alors que Serge Blanco avait convoqué les adhérents afin de révoquer les membres du conseil d’administration. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Pays Basque dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 650

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.