SAINT-JEAN-DU-GARD Pour le général Éric Ozanne, « l’armée est la bienvenue partout sur le territoire de la République »

Le général Éric Ozanne, commandant de la 6e Brigade légère blindée de Nîmes, à Alès, ce vendredi matin (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Présent à Alès pour l’ouverture du Forum des armées, des métiers de la défense et de la sécurité, le général Éric Ozanne, qui commande la 6e Brigade légère blindée de Nîmes, a donné son sentiment sur le rachat d’une ferme par le ministère des armées, à Saint-Jean-du-Gard. Entretien.

Objectif Gard : Avez-vous été étonné par l’opposition qui s’est manifestée dans les Cévennes à propos du rachat d’une ferme par l’armée à Bannières Bas, au pied du col Saint-Pierre ?

Général Éric Ozanne : Effectivement, il faut au préalable préciser que c’est bien le ministère des armées qui a acheté la ferme, dans une procédure tout à fait classique. Ce n’est pas la légion. Je comprends qu’il y ait eu quelques inquiétudes mais je crois qu’elles ont été assez rapidement levées par les garanties données. La polémique s’éteint d’elle-même.

Quand la ferme sera-t-elle habitée ?

Le 2e Régiment étranger d’infanterie a déjà mis des permanents sur place, qui ont commencé des activités. Pour l’instant, personne n’est venu se plaindre de désagréments, il n’y a que du positif. Le week-end dernier, 400 familles du 2e REI sont venus y passer la journée.

Ne craignez-vous pas une reprise de l’opposition à votre présence ?

L’armée – et notamment la légion – possède d’autres fermes dans la région, et ça ne pose aucun problème. En 2022, je crois que l’armée est la bienvenue partout sur le territoire de la République. Et puis, je crois que les soldats seront vite intégrés à la vie et à l’économie locale.

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.