Home En bref Saint-Malo : les Thermes Marins se refont une beauté avant leurs 60 ans
En bref

Saint-Malo : les Thermes Marins se refont une beauté avant leurs 60 ans

La toiture du restaurant le Cap Horn a été refaite à l’identique par rapport à celle des années 80
La toiture du restaurant le Cap Horn a retrouvé son style années 80. ©Le Pays Malouin / Matthieu Baron

Lors des quinze premiers jours de janvier 2023, les Thermes marins de Saint-Malo étaient, comme tous les ans, fermés pour travaux.

Cette fois, ces travaux ont essentiellement porté sur le bar la Passerelle, complètement refait à neuf. « Nous avons souhaité reprendre les codes du restaurant des Thermes, le Cap Horn, avec le bleu de la mer au sol et le sable or de la plage. C’est un décor qui entre en parfaite résonnance avec la vue mer », souligne Olivier Raulic, directeur général du groupe Raulic.

Le mobilier du bar a été entièrement remplacé par des banquettes sur-mesure, de nouvelles chaises et des tables avec plusieurs hauteurs pour s’adapter aux différentes façons de consommer : détente ou télétravail. Ce mobilier a été commandé auprès du fabricant français Collinet.

Pour repenser le bar la Passerelle, le groupe Raulic a fait une nouvelle fois appel à l’agence d’architecte Yana K, de Saint-Lunaire. 

Le bar la Passerelle a été entièrement repensé : sol, murs, comptoir et autres mobiliers
Le bar la Passerelle a été entièrement repensé : sol, murs, comptoir et autres mobiliers. ©Le Pays Malouin / Matthieu Baron

Refonte du parking d’entrée de la thalasso

L’autre chantier d’ampleur a porté sur « la refonte du parking d’entrée de la thalasso avec l’installation d’une belle dalle en granit pour redonner de la prestance à cette entrée ».

À lire aussi

  • Groupe Raulic à Saint-Malo : 50 emplois à saisir lors d’un job-dating

La toiture en cuivre du restaurant le Cap Horn a été refaite à l’identique par rapport à celle des années 80. La façade sud (côté route) du bâtiment a été dotée d’un nouvel éclairage LED de nuit, 4 à 6 fois moins énergivore que le précédent système d’éclairage. Les 6 piscines d’eau de mer des Thermes marins ont également été vidées pour un traditionnel entretien annuel. 

Par des entreprises locales

L’ensemble de ces travaux ont été réalisés par des entreprises locales telles que Fougeray, Tercy Levillain, Mahey, Siam agencement…

Tous les ans, le groupe investit 5 M€ sur tous les sites (les Thermes Marins, les hôtels Nouveau monde, Antinea, le Jersey, Reine marine, l’Hôtel des Marins, les Blanchisseries de la Côte d’Émeraude (Saint-Jouan) et Armor (Saint-Cast), Saint-Malo golf resort…). La plus importante partie des dépenses est faite aux Thermes.  

Les Thermes marins de Saint-Malo fêteront leurs 60 ans en juin 2023
Les Thermes marins fêteront leurs 60 ans en juin 2023. ©Le Pays Malouin / Matthieu Baron

60 ans en 2023

L’année 2023 sera marquée par la célébration des 60 ans des Thermes marins, au cours du mois de juin. Pour faire un bref rappel historique, il faut se remémorer que l’année 1883 fut marquée par l’arrivée du Grand Hôtel de Paramé et son casino. 80 ans plus tard, en 1963, le Docteur Heger et des investisseurs malouins créent le centre de thalassothérapie de Saint-Malo Paramé. En 1981, Serge Raulic et ses parents, Ernestine et Alexandre, se portent acquéreurs de l’ensemble, dans l’ambition de redonner ses lettres de noblesse aux Thermes marins de Saint-Malo, tout en impulsant des innovations et un esprit visionnaire.

De nos jours, avec Olivier et Charlotte, c’est la troisième génération de la famille Raulic qui s’engage à poursuivre le travail accompli par ce groupe familial éponyme qui emploie plus de 900 salariés sur les différents sites qu’il gère. 

De notre correspondant Matthieu Baron

Related Articles

En bref

Vidéo. Saisie de plus de 2,4 tonnes de cannabis à Saugnac-et-Muret

La marchandise était dissimulée dans des compartiments spécialement aménagés. (©Douane Française) La...

En bref

Bion : la maire Peggy Georgelin a présenté les nouveaux gérants du commerce et les travaux à venir

Peggy Georgelin, maire déléguée de Bion. ©C.L. Lors de la cérémonie des...

En bref

Soins palliatifs: « Être là quand il n’y a plus rien à faire »

Henri de Grissac préside l’association ASP Armorique qui soutient les personnes en...

En bref

La procureure de la République attire l’attention sur la hausse des violences intrafamiliales à Argentan

En dressant le bilan de l’activité du tribunal judiciaire d’Argentan (Orne) en...