A la une

Saint-Ouen-du-Tilleul. La « première pierre » de la future école maternelle est posée

La fin des travaux est prévue pour septembre 2022. ©Le Courrier de l'Eure
La fin des travaux est prévue pour septembre 2022. ©Le Courrier de l’Eure

Samedi 25 septembre en fin de matinée, Jean Aubourg, maire de Saint-Ouen-du-Tilleul, a eu l’honneur de procéder à la cérémonie de la pose de la « première pierre » de la nouvelle école maternelle du village.

Jean Aubourg, accueillant ses invités, élus et des personnalités des diverses instances nationales, départementales, intercommunales et locales, il a rappelé l’historique des écoles maternelles de la commune. 

« En 1954, la première école maternelle a été inaugurée par Pierre Mendès-France. Mais la population de Saint-Ouen-du-Tilleul a été multipliée par cinq depuis cette époque. Aussi, malgré de nombreuses modifications et des réfections, cette école était devenue vétuste et inadaptée aux besoins actuels. »

Jean AubourgMaire de Saint-Ouen-du-Tilleul

Le maire se plaît à ajouter : « Le terrain où l’école est édifiée abritait, voici de nombreuses années, la dernière petite ferme intra-muros, dont l’unique vache fournissait le lait aux habitants. Une autre époque ! »

Développement durable

Sur ce terrain, en 2016, un projet global a prévu, parmi d’autres réalisations, la construction d’un cabinet médical et de cette école. Il a fallu attendre début 2020 pour l’avant-projet définitif, puis juillet 2020 pour le permis de construire. Le cabinet ACAU, représenté par Flavien Blondel, a été choisi en tant qu’architecte et maître d’œuvre.

Le bâtiment scolaire revêt une particularité que détaille l’architecte Flavien Blondel : « Le bâtiment est construit sur une ossature bois. Les isolations sont entièrement réalisées en fibre de bois pour ses propriétés isolantes et acoustiques. Les plaques de finition, en fibres recyclées, excluent tout dérivé de plâtre. C’est une construction dont la labellisation est particulièrement poussée, totalement orientée développement durable. » C’est pourquoi il était difficile de parler de « première pierre », puisque le bâtiment n’en comporte pas ! La municipalité a préféré parler de « première pièce de bois ».

Le chauffage sera assuré par une chaudière à granulés, qui desservira aussi la mairie et les deux salles des fêtes. Des économies substantielles, estimées à 6 000 € par an, sont attendues. L’environnement végétal sera très conséquent. Le cheminement piétonnier sera privilégié. Les réseaux téléphonique, informatique et de vidéosurveillance seront mis en commun avec ceux de la mairie. Les travaux doivent être achevés en septembre 2022.

1,8 million d’euros

Le coût total de la construction s’élève à 1 833 389 €. L’État, à travers la DSIL, prend en charge 40 % du coût, le Département 27,02 % et la commune 32,98 %. C’est donc environ 605 000 € qui restent à charge de Saint-Ouen-du-Tilleul.

La nouvelle école maternelle aura une capacité d’accueil de 70 enfants grand maximum, avec trois classes, un préau fermé mais très aéré été comme hiver, et une salle de repos. L’ancienne école sera affectée aux associations communales.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Courrier de l’Eure dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 890

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.