A la une

Scénario catastrophe au-dessus de Longny-les-Villages après un crash d’avions

Une des deux balises d'exercice était positionnée à proximité de Neuilly-sur-Eure.
Une des deux balises d’exercice était positionnée à proximité de Neuilly-sur-Eure. (©Le Perche)

Samedi après-midi, plusieurs véhicules équipés de grandes antennes et de gyrophares ont sillonné les routes des environs de Longny-les-Villages (Orne), dans les secteurs de La Lande-sur-Eure et de Neuilly-sur-Eure (Orne) mais aussi en forêt de Senonches, pour un exercice en commun mené par les Adrasec de l’Orne de l’Eure-et-Loir.

En effet, une alerte a été lancée en début d’après-midi pour signaler une collision aérienne entre deux avions de tourisme, dans un triangle situé entre Charencey, Manou et Bizou. Plusieurs équipes de radioamateurs au service de la Sécurité Civile de l’Orne et de l’Eure-et-Loir se sont rendues sur zone afin de détecter au plus vite les signaux émis par les balises aéronautiques.

Dix-neuf experts en moyens de communication

Le but était de capter les signaux au plus vite afin de guider les secours vers le lieu de l’accident. Heureusement samedi, il ne s’agissait que d’un exercice d’entraînement. Deux balises ont été activées, l’une près de Neuilly-sur-Eure, au lieu-dit « Huchepie » et l’autre près de Senonches (Eure-et-Loir), en pleine forêt.

L’Adrasec est l’association départementale des radioamateurs au service de la sécurité civile. Elle est constituée de dix-neuf passionnés experts dans le domaine des moyens de communication et qui utilisent leur moyen radio au service de grandes causes.

Lors de situations exceptionnelles, catastrophes naturelles recherche d’épaves d’avion, accidents de grande ampleur, la préfecture peut solliciter les compétences et le savoir-faire de ces passionnés. Ces bénévoles peuvent se mobiliser à chaque instant, sur simple appel téléphonique des services préfectoraux de la sécurité civile.

Une mission de renforcement

Les interventions peuvent être de plusieurs ordres tels que la recherche de balises de détresse notamment pour les avions, qu’ils soient militaires ou civils. Les membres de l’association procèdent à la localisation de balises et permettent aux sauveteurs d’orienter les recherches dans les meilleures conditions. Ce déclenchement exceptionnel a pour but de renforcer et de compléter les services de secours officiels.

Nous pouvons alors être appelés en renfort et mettre notre matériel à la disposition de la sécurité civile. Munis de récepteurs, nous travaillons alors dans une zone de recherche. Nous constituons des équipes et, sous la direction d’un PC, nous effectuons des relevés de manière à trouver d’où vient le signal.

Marcel Mostel et Olivier MaupertuisPrésident Adrasec 61 et 28

Pratique
http://www.adrasec61.fr/

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Perche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 892

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.