Home En bref Sébastien Raoult extradé vers les États-Unis où il risque jusqu’à 116 ans de prison
En bref

Sébastien Raoult extradé vers les États-Unis où il risque jusqu’à 116 ans de prison

Originaire d'Épinal, Sébastien Raoult, 21 ans, est accusé de piratage par le FBI.
Originaire d’Épinal, Sébastien Raoult, 21 ans, est accusé de piratage par le FBI. Il vient de quitter le Maroc pour les États-Unis, ce mercredi 25 janvier. (©DR)

Sébastien Raoult, jeune homme originaire d’Épinal (Vosges) et soupçonné par le FBI d’être l’un des membres du groupe de hackers ShinyHunters, vient d’être extradé vers les États-Unis ce mercredi 25 janvier 2023, où il risque jusqu’à 116 ans de prison.

Son père, Paul Raoult, contacté par Lorraine Actu, indique que « les choses se sont emballées ». « Hier après-midi, Sébastien m’a appelé. Il m’a dit qu’il venait de faire une prise de sang. Ce qui voulait dire que le processus d’extradition était en place. J’ai compris que son départ vers les États-Unis n’était plus qu’une question de jours », dit-il.

À lire aussi

  • Sébastien Raoult extradé vers les États-Unis « du jour au lendemain » ? L’affaire s’emballe

« Je suis dans le flou »

D’après le père de famille, Sébastien devrait atterrir à New York à minuit, heure française. Mais, concernant la suite, il n’en sait pas plus.

« Est-ce qu’il va prendre un avion pour Washington dès son arrivée à New York ? Est-ce qu’il va ensuite rejoindre Seattle afin de rencontrer le juge ? Je suis dans le flou. Je ne sais pas combien de temps tout cela va durer », confie-t-il.

Le combat continue

En revanche, Paul Raoult est certain d’une chose : le combat continue. « On demande toujours justice pour Sébastien ! On refuse ce déni de justice et l’abandon de la France. Dans cette affaire, des personnes ont fait des erreurs et doivent désormais prendre leurs responsabilités ».

Si la France n’a pas souhaité s’immiscer dans le dossier, prétextant que l’affaire est entre « le Maroc et les États-Unis », le père de Sébastien espère qu’il en sera autrement pour la suite. « Nous voulons que le procès se déroule en France ! Qu’est-ce que le gouvernement va dire cette fois ? Que c’est une affaire entre les États-Unis et les États-Unis ? », s’indigne M. Raoult.

Related Articles

En bref

Depuis Tinchebray, le championnat de France de course d’orientation et de raid se prépare

Lors du repérage des circuits de la compétition nationale. ©Collège Saint-Rémi 270...

En bref

CARTE. Séisme à Saint-Étienne : habitez-vous dans une zone à risques ?

Quels sont les risques sismiques dans la Loire et à Saint-Étienne ?...

En bref

Cotentin. La rénovation énergétique au cœur du programme de cette commune

La population s’est déplacée pour la cérémonie des vœux. (©La Presse de...

En bref

Gironde. Electroménager, électricité, plomberie… Seb Ménager répare tout à domicile

Sébastien Mennechet à 45 ans, devient, à son compte à Mongauzy (Gironde),...