Sécheresse dans le Val-de-Marne : douze villes toujours en alerte maximale

La vigilance sécheresse a été maintenue, mercredi 14 septembre 2022, dans douze ville du sud est du Val-de-Marne.
La vigilance sécheresse a été maintenue, mercredi 14 septembre 2022, dans douze ville du sud est du Val-de-Marne. (©Illustration/Les Nouvelles de Sablé)

L’été caniculaire semble être terminé mais les sols restent toujours secs dans le Val-de-Marne. Selon un arrêté préfectoral publié mercredi 14 septembre 2022, douze villes, situées dans le sud-est du département, sont toujours en alerte maximale au sujet de la sécheresse.

Niveau faible du Réveillon

Ce niveau est maintenu alors le niveau d’alerte a été ramené au plus bas à Paris et pour les départements de la petite couronne. « Depuis le 21 juillet 2022, douze communes du sud-est du département du Val de Marne ont été placées au seuil d’alerte maximale sécheresse du faible débit du Réveillon, déjà sous le seuil de vigilance depuis le mois de mai et en baisse en raison des conditions météorologiques », précise la préfecture du Val-de-Marne.

Les villes concernées sont : Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Le Plessis-Trévise, La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.

Dans ces villes, il est toujours interdit d’arroser les pelouses, les espaces verts, les stades ou encore de remplir et vidanger les piscines privées. Les véhicules ne peuvent être lavés uniquement dans les stations de lavage. Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Val-de-Marne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.