A la une

Seine-et-Marne. Jean-Jacques Fournier, maire bâtisseur de Moissy-Cramayel et de Sénart, est décédé

Jean-Jacques Fournier est décédé à 85 ans
Jean-Jacques Fournier est décédé à 85 ans (©Eric Miranda)

Il a été maire de Moissy-Cramayel pendant 43 ans. Jean-Jacques Fournier est décédé à l’âge de 85 ans.

En 1971, Jean-Jacques Fournier est un jeune trentenaire encarté au Parti socialiste (PS). Lors des élections municipales, il arrache la commune jusqu’alors administrée par la droite.

A son arrivée, Moissy-Cramayel n’est alors qu’un village qui dépasse tout juste les 2 000 habitants. En 43 ans de mandat, il a permis à sa commune d’intégrer une nouvelle ère. A son départ du fauteuil de maire en 2014, le maire bâtisseur a laissé une ville métamorphosée, grande de près de 18 000 habitants.

Il a par ailleurs laissé son écharpe de maire à son épouse, Line Magne, actuelle première édile de la ville.

Moteur de la Ville nouvelle

Mais ce n’est pas tout, l’homme a également été « la figure emblématique de la ville nouvelle de Sénart », comme le rappelle Alain Auzet, le maire de la commune voisine de Réau. 

Impliqué dans la construction de ce nouveau territoire pendant près de 40 ans, Jean-Jacques Fournier aura coordonné la création du centre commercial Carré Sénart à Lieusaint. « C’est un projet de plusieurs années qui a engagé une véritable centralité pour cette agglomération. C’est une ambition de qualité pour laquelle il a fallu batailler », reconnaissait-il avec fierté lors de sa dernière cérémonie de vœux en 2014.

« Il avait eu l’honneur d’être maire de Moissy-Cramayel de 1971 à 2014 et d’être président de l’agglomération nouvelle de Sénart de 1975 à 2014 », résume en toute simplicité, Line Magne, sa compagne, en guise d’hommage.

Lors d’un entretien qu’il nous avait accordé en avril 2014, il avait formulé le souhait « qu’un jour, toutes les communes de Sénart ne forment qu’une seule et même ville et que les communes qui la composent soient des arrondissements. Une ville de 110 000 habitants aurait plus de force et on pourrait réaliser des économies d’échelle ».

Les modalités de ses obsèques seront connues dans les prochaines heures.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 895

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.