A la une

Seine-et-Marne. Près de Moret, deux espaces naturels sensibles revalorisés par le Département

La Plaine de Sorques (photo ci-dessus) et le Tuf de la Celle font l'objet d'une réhabilitation de la part du Département
La Plaine de Sorques (photo ci-dessus) et le Tuf de la Celle font l’objet d’une réhabilitation de la part du Département (©DR)

Afin de mettre en lumière les espaces naturels sensibles de Seine-et-Marne, le Département va réhabiliter cinq sites entre septembre et novembre : Les Olivettes (près de Meaux), le Val du Haut Morin (près de La Ferté-Gaucher), le Chemin des Roses (du côté de Brie-Comte-Robert), mais aussi deux lieux situés dans le sud du département, et plus particulièrement sur le territoire de la communauté de communes de Moret Seine et Loing, à savoir la Plaine de Sorques, à Montigny-sur-Loing, et le Tuf de la Celle, à Vernou-la-Celle-sur-Seine.

« Tisser un lien avec l’environnement »

« Notre projet de revalorisation permettra au plus grand nombre de découvrir ou redécouvrir ces sites remarquables afin detisser un lien fort et respectueux avec l’environnement. La Seine-et-Marne est LE poumon vert de l’Île-de-France, nous devons la préserver », explique ainsi Béatrice Rucheton, vice-présidente du Département en charge de l’environnement.

Pour ce qui est de la Plaine de Sorques, cet espace de 131 hectares a été choisi pour le thème « nature remarquable » en lien avec sa richesse écologique et paysagère. Les travaux, qui ont débuté le 13 septembre et s’achèveront le 5 novembre, concernent : la pose de nouveaux panneaux d’accueil et d’une signalétique directionnelle sur le grand parcours, la création d’aires pédagogiques sur le grand parcours ainsi que la réfection de l’accès à l’observatoire principal (pose d’une nouvelle palissade, nouveaux panneaux).

« Un signe important »

Par sécurité, quelques tronçons du site devront être fermés au public le temps des travaux. L’accès à l’observatoire principal sera par exemple interdit pendant plusieurs jours, mais le reste du lieu sera ouvert à la visite : « Cette revalorisation est un signe important d’entretien du site, tout en essayant de maintenir cet espace aussi naturel que possible », explique Sylvie Monchecourt, maire de Montigny-sur-Loing.

Concernant le Tuf de la Celle, il s’agit d’un site géologique d’intérêt national, fréquenté par des archéologues du monde entier et s’étalant sur une surface d’environ un hectare.

Il sera revalorisé au travers du thème « patrimoine et culture ». Les travaux prévus porteront sur la mise en place de nouveaux éléments de mobilier (bancs) et de panneaux d’interprétation. Le chantier nécessitera la fermeture totale du site pendant plusieurs jours entre octobre et novembre.

« Nous essayons de faire connaître ce site par différentes actions, car il est aujourd’hui mondialement connu, mais principalement par des spécialistes d’archéologie. Je trouve qu’il n’est pas assez accessible du grand public. Donc, nous attendons de ces travaux qu’ils permettent à davantage de personnes de s’intéresser à cette carrière », conclut le maire de Vernou, Alain Momon.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 090

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.