En bref

Seine-et-Marne : trois suspects de home-jacking déférés

En six jours, les individus sont suspectés d’avoir commis trois vols avec violence en entrant, pour certains, par effraction en pleine nuit chez leurs victimes. Ils étaient présentés aujourd’hui à un magistrat en vue d’une éventuelle mise en examen.

Les victimes évoquent des faits d’une grande violence, entraînant pour l’une d’entre elles 41 jours d’ITT. Comme ce couple de Boissy-Le-Roi en Seine-et-Marne, réveillé en pleine nuit à coups de poings par des agresseurs entrés par effraction. Ce 17 juin, sous la menace d’un taser, ils sont volés par les délinquants, qui emportent bijoux, espèces, montres mais aussi deux voitures, une Golf et une Porsche. Ils forcent également une des victimes à les suivre jusqu’à un distributeur automatique pour retirer une forte somme d’argent.

Trois affaires similaires

Saisis de cette affaire de vol avec violence en bande organisée et séquestration, les enquêteurs de la DRPJ de Versailles font le rapprochement avec une autre affaire similaire, survenue à Champagne-sur-Seine, six jours plus tôt, le 11 juin, où un taser a été volé. Les victimes, un couple d’octogénaires, ont été aspergées de gaz lacrymogène pendant cette agression.

Les policiers identifient un premier suspect et trouvent un nouveau lien, cette fois avec un vol avec violence commis le 12 juin, à Cesson. Les investigations permettent de déterminer que trois individus constituent le noyau dur de l’équipe de malfrats qui «travaille» dans sa sombre besogne avec quatre ou cinq complices en renfort sur certains coups.

«Home-jacking» : un phénomène inquiétant

Pour l’heure, trois hommes d’une vingtaine d’années ont été arrêtés ce mardi, suspectés d’avoir pris part à au moins deux des trois agressions. «Très connus des services de police pour des faits de petite délinquance, ils ont clairement passé un cap avec ces faits d’une telle violence», confie à CNEWS une source proche du dossier.

Ils étaient présentés à un magistrat aujourd’hui en vue d’une éventuelle mise en examen pour vols avec violence en bande organisée et séquestration alors que les investigations se poursuivent pour identifier le reste de l’équipe.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 835

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.