Sports

SM Caen. Grenoble punit des Malherbistes qui ne s’en sortent pas à d’Ornano

La rage d'Alexandre Mendy après une occasion manquée par son équipe de Caen contre Grenoble.
La rage d’Alexandre Mendy après une occasion manquée par son équipe de Caen contre Grenoble. (©AC / Sport à Caen)

Grenoble n’avait jamais gagné à l’extérieur et Caen présentait un onze qui se rapprochait beaucoup de son équipe-type. Stéphane Moulin avait prévenu lors de la conférence la veille du match : « Honnêtement, je ne sais pas ce qui va se passer avec mon équipe. Je n’ai pas encore de garanties et des certitudes je n’en ai jamais dans le foot. » Cette prudence paraissait déplacée quand dans le même temps il se félicitait du retour de plusieurs titulaires et de la très bonne semaine d’entrainement qui constituait selon lui, « un grand motif d’espoir ».

La fiche technique

Mi-temps : 0-1 ; Arbitre : A. Baert

But : Monfray (44)

Avertissements : Caen : Da Costa (32), Grenoble : Cissé (26), Anani (84)

Caen : Riou, Armougom, Abdi, Rivierez, Cissé, Oniangué (cap), Lepenant puis Deminguet (46), Zady Sery puis Jeannot (84), Da Costa puis Shamal (84), Mendy, Chahiri : Entraîneur : S. Moulin

Grenoble : Maubleu (cap), Sylvestre, Monfray, Nestor, Cissé puis Bunjaku (81), Bambock, Gaspar puis Aballah (72), Gersbach, Ravet puis Henen (67), Michel puis De Iriondo (81), Diallo puis Anani (80) ; Entraîneur : M. Jacobacci

Finalement, son discours n’était pas entièrement faux car les Grenoblois, à la surprise générale, sont venus empocher leur premier succès en déplacement. Plus que la victoire des Dauphinois, c’est surtout la défaite et le fiasco collectif des Caennais qui est à mettre en exergue.

Titulaire pour la première fois, Nuno Da Costa s'est montré très actif en première mi-temps.
Titulaire pour la première fois, Nuno Da Costa s’est montré très actif en première mi-temps. (©AC / Sport à Caen)

En effet, dès l’entame de la partie, on a vu une équipe visiteuse en grande difficulté, incapable de relancer le jeu vers l’avant à cause d’une imprécision notoire dans les transmissions. Mais hormis une première occasion pour Mendy à la réception d’une « louche » de Da Costa (5è) et une reprise non cadrée de Da Costa à 10 mètres de la cage (19è), les Caennais n’ont pas vraiment profité de la fébrilité adverse. Ils ont même, en quelque sorte, permis aux Grenoblois de prendre confiance. Ainsi Ravet se procura une belle occasion de marquer mais son coup de tête filait à côté du but (21è).

Les Caennais surpris avant la pause

Les opportunités pour le Stade Malherbe se multipliaient mais la maladresse dans le dernier geste l’empêchait de scorer. Mendy butait sur Maubleu (27è). Abdi voyait sa tête passer au ras du poteau (29è), puis un tir de Da Costa filait dans les gants de Maubleu (38è) et celui de Lepenant était trop croisée (41è). Les joueurs du SM Caen faisaient illusion mais ils allaient être douchés par leurs adversaires qui se permettaient de marquer sur une de leurs rares incursions dans la surface caennaise. Juste avant la mi-temps, en effet, Monfray oublié par Oniangué, reprenait victorieusement de la tête un corner de Ravet (0-1, 44è).

Prince Oniangué était repositionné au milieu de terrain.
Prince Oniangué était repositionné au milieu de terrain. (©AC / Sport à Caen)

On attendait une réaction des « bleu et rouge » après la pause mais le bloc grenoblois bien en place autour du duo Monfray-Nestor défendait avec la plus grande rigueur. Oniangué, par ailleurs bien décevant au poste de milieu, expédia dans les tribunes un magnifique service de Chahiri (52è) puis Maubleu effectua un double arrêt décisif sur un énorme cafouillage qui aurait pu sourire à Deminguet (70è).

Les Caennais ont été terriblement empruntés devant le but adverse.
Les Caennais ont été terriblement empruntés devant le but adverse. (©AC / Sport à Caen)

Les Caennais poussaient mais les occasions furent finalement assez rares et c’est au contraire Henen à l’issue d’un contre à deux contre un qui rata la balle de match en envoyant sa frappe travaillée sur la barre (78è). Un signe du destin ? Même pas, car Mendy à la réception d’un caviar de Chahiri rata le cadre (84è) puis Oniangué dans une position favorable plaça sa tête hors du cadre (91è). La dernière alerte du match fut pour Riou mais Abdallah gâcha l’occasion (93è). Décidément, Malherbe à domicile n’y arrive pas. Désespérant…

B.G.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire