Sports

SM Caen. Stéphane Moulin : « Le choix de Nuno Da Costa se comprend tout à fait »

Nuno Da Costa après son dernier match joué à domicile sous le maillot du Stade Malherbe.
Nuno Da Costa après son dernier match joué à domicile sous le maillot du Stade Malherbe. ©Aline Chatel

Jusqu’au bout, Hugo Vandermersch a tenté de faire pencher la balance. Le latéral droit du Stade Malherbe Caen, proche de Nuno Da Costa, a œuvré à son échelle pour faire revenir l’avant-centre. Ses arguments n’ont pas suffi. Vendredi 5 août 2022, Nuno Da Costa a quitté Nottingham Forest, où il ne jouait pas, pour s’engager en faveur d’Auxerre.

Moi aussi, j’y ai cru. Mais je savais qu’il n’y allait pas y avoir de retournement de situation quand cela a été évoqué.

Hugo Vandermersch

Le choix du cœur ou celui de la carrière

La perspective d’évoluer en Ligue 1 a été plus forte que celle de retrouver un club de Ligue 2 où il fait bon vivre. « Il y a le choix du cœur et il y a le choix un peu plus carriériste, observe Stéphane Moulin en se gardant bien de tout jugement. Il a longuement hésité. Il a fait le choix de la Ligue 1, tout simplement. Ça se comprend tout à fait, même si c’est à notre détriment. » Avant de parapher son contrat à l’AJA, Nuno Da Costa avait pris le soin d’appeler le technicien malherbiste.

La rançon du succès

Pour les Caennais, l’orientation du Cap-Verdien est forcément une mauvaise nouvelle. « C’est bête pour nous parce que c’est un top joueur et un top mec », résume Hugo Vandermersch. À Caen, il n’en restera que des souvenirs. De très bons souvenirs. 

On avait un deal. De notre côté, il s’agissait de le retaper et de le relancer. Lui devait nous apporter ce qu’il était en mesure de faire une fois qu’il était bien physiquement. Le deal est réussi.

Stéphane Moulin

Nuno Da Costa a montré tout son talent à Caen. Il a même été étincelant entre décembre 2021 et mars 2022 avec neuf buts et deux passes décisives en seulement onze matchs. Le renouveau du Stade Malherbe est passé par lui. « Il y a des joueurs qui viennent et qui brillent. Cela nous a servi sur l’instant. Sur la durée, ce n’est plus possible. Il faut savoir l’accepter. C’était la règle entre nous, puisqu’il n’y avait pas d’option d’achat. »

« On a réussi quelque chose ensemble »

Stéphane Moulin est beau joueur. « On aurait préféré que ça se prolonge mais son choix se comprend parfaitement. Il n’y a aucune amertume, aucun regret, simplement – et c’est déjà beaucoup – le sentiment d’avoir réussi quelque chose ensemble. » Même son de cloche du côté d’Hugo Vandermersch. « C’était une bonne hésitation pour lui. Il a la chance d’aller jouer en Ligue 1 il faut le comprendre. » Et peut-être que, d’une manière ou d’une autre, les deux hommes se recroiseront sur un terrain de football. « J’espère qu’on jouera l’un contre l’autre en Ligue 1… »

Trois semaines pour signer un attaquant

Ce dossier refermé, Caen va tenter d’en concrétiser un autre. Recruter un attaquant reste d’actualité. « Si on a la possibilité d’avoir quelqu’un qui puisse nous apporter une plus-value, évidemment je suis preneur, confie Stéphane Moulin. Beaucoup de clubs cherchent des attaquants très bons qui marquent des buts et qui ne coûtent pas cher, mais il n’y en a pas beaucoup… »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 1 071

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!