En bref

Stade de France : une ambiance apaisée pour le match France-Danemark

Près de 2000 policiers et gendarmes, dont 650 spécialisés dans la lutte contre la délinquance : la sécurité était largement renforcée aux abords du Stade de France, pour le match entre la France et le Danemark vendredi soir.

Une rencontre de Ligue des Nations considérée comme peut risquée, mais les autorités françaises n’ont voulu prendre aucun risque après le fiasco de la finale de la Ligue des Champions samedi dernier. Les images de chaos ont fait le tour du monde et le président français Emmanuel Macron a estimé que les supporters privés de finale devraient être remboursés.

Les spectateurs étaient en tout cas nombreux vendredi : 76 000 places ont été vendues. Lydie Humez est venue avec sa fille et son mari, malgré quelques craintes :  « On a eu un peu peur, et c’est vrai que nous, comme on venait en famille, c’était plus la crainte pour notre petite. Mais bon, on s’est dit que ça allait être rétabli, et que l’on ne ferait pas deux fois les mêmes erreurs. »

Avec une ambiance bon enfant et aucun débordement après le match, la soirée n’avait en effet rien à voir avec celle de la finale une semaine plus tôt. 

Le RER B était une nouvelle fois perturbé en raison d’une grève, mais les forces de l’ordre ont pu aiguiller les spectateurs, comme Nina, une supportrice danoise : « On était sur le point d’annuler nos plans, parce que nous ne savions pas comment quitter le stade. On s’était donc préparés à aller dans un hôtel à proximité et à y passer la nuit. Mais maintenant, on voit la police, partout, même dans le métro. Donc nous allons prendre le métro pour retourner à notre hôtel.« 

Malgré la bonne ambiance dans les gradins et l’ouverture du score de Karim Benzema, la France s’est inclinée face au Danemark (2-1). Les Bleus se rendront à Split lundi pour affronter la Croatie



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 680

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.