Stranger Things 4 : le récap décalé de l’épisode 9… celui qui nous a fait pleurer – News Séries

C’est le dernier épisode de la saison 4… celui qu’on attendait le plus mais celui qu’on redoutait le plus aussi. Vecna va-t-il faire un carnage ? Qui allons-nous pleurer ? Parce qu’on va pleurer. C’est le moment de préparer son paquet de mouchoirs.

Attention, spoilers ! Cet article révèle des éléments-clés de l’intrigue de la saison 4 de Stranger Things. Si vous n’avez pas vu la partie 2 de la saison 4 et ne souhaitez pas être spoilé·e, ne lisez pas la suite !

C’est le moment des adieux avec un épisode 9 d’une durée exceptionnelle de 2h22mn ! Le temps de l’insouciance est définitivement révolu. Cette fois, Eleven, Dustin, Max, Steve et les autres savent que le combat qui les attend sera terrible. Mais ils y vont quand même, le cœur vaillant, et le nôtre tremblant…

En Russie, l’agaçant Yuri donne un dernier tour de vis à Katinka, son engin volant fait de bric et de broc, et qu’il a nommé après sa première petite amie. Le romantisme peut-être… Yuri prépare un mauvais coup. Yuri est agaçant, on le dit, on le répète. (Et Murray est du même avis).

Dans la petite église où Hopper s’était planqué, un plan serré puis élargi sur un téléphone rouge. Russie… téléphone rouge… (vous l’avez, l’allusion ?) Joyce et Hopper se changent, chacun dans un coin de la pièce. L’instant est censé être un tantinet érotique jusqu’à ce que Joyce voit toutes les cicatrices sur le corps de Hopper, qui en profite pour crâner avec sa nouvelle silhouette.

Ce qui devait arriver (depuis mille ans !), arrive. Le baiser. Fougueux. La musique. Trippante. Les gestes maladroits de deux amoureux qui s’approchent pour la première fois. Hourra. Jusqu’au retentissement du téléphone rouge, coup de fil attendu du Dr Owens pour assurer un plan B si Yuri et sa Katinka échouent.

À Hawkins, dans le camping-car. Nancy, Robin, Steve, Eddie et Dustin repassent le plan d’attaque en revue puis passent à l’action. Retour dans l’Upside Down en utilisant le passage du trailer avec la corde au plafond. (Petit nœud à l’estomac). Ils sont tous équipés pour affronter l’apocalypse avec des looks sortis de Terminator.

Passé de l’autre côté, Steve joue les papas auprès de Dustin et Eddie. Mission : ne pas jouer aux héros. (Steve… cœur sur toi). Nancy, Robin et Steve partent de leur côté accomplir leur rôle : anéantir Vecna. Ils avancent dans la nuit de l’Upside Down d’un pas décidé sur un synthé qui envoie des petits frissons.

Générique. Émotions. Quels sont les noms qu’on ne verra plus s’afficher la saison prochaine ?

Au Nevada, Jonathan essaie de trouver un avion pour les ramener immédiatement à Hawkins. Mais aucune place disponible. Eleven a peut-être trouvé la solution pour protéger Max – qui va servir d’appât pour attirer Vecna – à distance grâce à ses pouvoirs.

Pour expliquer son plan, elle dessine sur la vitre poussiéreuse du van d’Argyle. (Niveau de dessin : 4 ans…) Mais le plan tient la route : entrer dans l’esprit de Max quand elle sera sous le contrôle de Vecna pour ensuite affronter Vecna dans un combat mental d’anthologie. Argyle est emballé. Nous aussi. Et il a un plan (les miracles existent) pour qu’Eleven soit dans les meilleures conditions pour son combat depuis un caisson d’isolement. En voiture, Simone !

Dans la maison abandonnée des Creel, Max s’avance courageusement au son de Kate Bush. Erica et Lucas sont là aussi, chacun couvrant un étage, à la recherche d’un scintillement qui indiquerait la présence de l’odieux monstre. Erica l’a trouvé et se précipite devant la maison pour déclencher la première phase du plan qui en comprend quatre. Un passant la remarque et voit de la lumière à l’intérieur de la demeure.

Jason, le capitaine de l’équipe de basket, s’entraîne au tir sur un terrain. Tout ça dans le but de mettre la main sur Eddie qu’il croit responsable du meurtre de Chrissy, sa petite amie. Vous avez dit redneck ? Un de ses acolytes vient le chercher pour suivre une nouvelle piste : la maison abandonnée (celle des Creel)…

En Russie, Hopper raconte aux autres son coup de fil du téléphone rouge. Le Dr Owens n’était pas son interlocuteur, mais une de ses collègues qui lui a annoncé qu’elle n’avait plus de nouvelles d’Owens et d’Eleven. Hopper est inquiet et apprend à Joyce que ses fils, Jonathan et Will, sont quelque part dans la nature avec Eleven.

Pas moyen de rentrer à Hawkins avec Katinka et l’agaçant Yuri. Mais Joyce a une idée de génie : détruire les particules qui sont enfermées dans la prison russe pour affaiblir l’Upside Down – elle a compris que tous les organismes et êtres de l’Upside Down sont interconnectés – et ainsi aider les enfants dans leur mission suicide. Il n’en fallait pas plus pour que Hopper se mette en ordre de marche. Après s’être échappé de la prison, il s’apprête à y retourner.

Netflix
Ils ne font pas vraiment peur mais ils n’en sont pas moins efficaces

Nevada. Argyle conduit Eleven et les autres dans un restaurant « Surfer Boy Pizza », une chaîne dont il est un des livreurs. De l’autre côté du comptoir, un serveur qui a l’air tout aussi à l’ouest qu’Argyle et de carburer au même remède herbacé. Et donc, très très cool. Argyle lui demande de réquisitionner la cuisine sans rien cacher du plan… Devant sa réticence (pas si convaincante que ça), Jonathan lui offre en échange un peu de Purple Palm Tree Delight. Proposition acceptée.

Dans l’Upside Down comme au Nevada, on installe baignoire et barricades. Et Argyle fait une pizza. Eddie retrouve l’alter ego à l’envers de sa guitare. Robin, Steve et Nancy se promènent dans les bois (pendant que le loup n’y est pas). Steve déclare enfin ses sentiments à Nancy mais Robin ressurgit avant que Nancy n’ait eu le temps de répondre quoi que ce soit. Elle a trouvé la maison de Vecna.

En Russie, Joyce et Hopper empruntent le tunnel qui mène à la prison. Et Dmitri fait un discours à Yuri, invoquant la figure de l’héroïsme et la mère-patrie. C’était pas si compliqué finalement.

Hawkins, à l’endroit : instant mignonnerie entre Lucas et Max. Erica envoie le message au Hawkins à l’envers : on passe à la phase 2. Distraire Vecna en utilisant Max.

Au restaurant, au Nevada. Autre instant mignonnerie entre Eleven et Mike. Argyle leur sert une pizza à l’ananas. Scandale. Pendant que Jonathan et Will préparent un bain de sel pour Eleven, ils se parlent à cœur ouvert. Comme avant. Tombent dans les bras l’un de l’autre et ça fait du bien. C’est l’heure du bain pour El.

Max se jette littéralement dans la gueule du loup pour attirer Vecna. Elle confie à voix haute ses secrets les plus inavouables et ça marche. Vecna prend le contrôle de son esprit. Eleven, qui assiste à la scène par projection astrale, entre en action. De son côté, Erica avertit Robin & co de passer à la phase 3.

Phase 3 ? Attirer les horribles Demo-bats de l’Upside Down loin de la maison de Vecna. Comment ? Eddie entame un solo de guitare à l’autre bout de la ville comme une mère chanterait un berceuse à son enfant. Version metal. Max court partout dans la maison pour échapper à Vecna. Jason et ses copains dégénérés débarquent devant la maison et coursent Erica. Instant metal et adrénaline.

À l’intérieur de la prison, les cuves contenant les demogorgons sont vides… Mais équipé d’un lance-flamme et d’une grosse doudoune sale aux couleurs du drapeau russe, Hopper est stylé. Un survivant du carnage dit à Murray que « l’ombre » (pour désigner les particules) est « entrée en eux« . Qui eux ? Il expire, dans le même style que la fille de Ra’s al Ghul dans un Batman, sans donner la réponse. Mais Murray la trouve sur l’écran de contrôle vidéo : dans les demogorgons qui viennent de s’échapper…

Alors que Max avait trouvé un instant de répit dans ses souvenirs pour échapper à Vecna, il commence à la rattraper. Et Eleven de son côté essaie de toujours de rentrer en contact avec elle. Au même moment, Jason le dingo débarque dans la maison, trouve Max en transe et braque Lucas avec son arme. Ça sent le roussi.

Dans la prison, Hopper veut réunir tous les demogorgons dans un même endroit pour les anéantir et servir d’appât. Joyce se rappelle comment son ex Bob Newby a fini dévoré par une de ces sales bestioles. Et là, Hopper dégaine une de ces répliques de films américains faites pour rassurer. Bisou et musique mélancolique.

Côté Upside Down, situation un peu tendue pour Dustin et Eddie avec les Demo-bats. De même pour Robin, Nancy et Steve qui doivent sautiller entre les vignes qui envahissent la maison de Vecna pour atteindre le grenier où se trouve son QG. En 30 secondes, ils se font clouer au mur et étrangler par ces dégoûtantes lianes visqueuses. L’angoisse monte et on est seulement à la moitié de l’épisode.

Alors que les Demo-bats menacent sérieusement de dévorer Dustin et Eddie tous crus, Eddie renvoie Dustin de l’autre côté du portail et coupe la corde. On constate par la même occasion que l’Upside Down commence doucement à gangréner le monde normal. Quant à Eddie, il est en mode sacrificiel, enfourche un vélo pour éloigner les Demo-bats du portail.

Dans le grenier, Lucas se bat contre Jason l’abruti. Autant dire qu’il n’a pas l’avantage. Et Vecna a trouvé la voie d’accès pour coincer Max. Il la bloque contre un mur et avance sa grosse paluche gauche (vous avez remarqué comme elle est démesurée ?) pour asséner le coup fatal. Mais Eleven entre en scène en le projetant en l’air et l’immobilise en pleine lévitation. Là aussi, c’est stylé. Et elle l’expédie dans le décor.

Arrêté dans sa course folle, Eddie décide se poser en héros et d’affronter les Demo-bats dans un combat perdu d’avance. C’est le moment où on a envie de lui crier de courir le plus vite, le plus loin possible.

Lucas est sur le point de perdre son duel avec Jason le taré. Vecna retrouve ses esprits et entame une lutte féroce avec Eleven. Mais au lieu de la tuer, il l’expédie dans son antre mentale, là où Max était piégée dans l’épisode 4, et y conduit aussi Max.

Instant bouche bée

Petite conversation entre ennemis. Alors qu’Eleven apprend à Vecna que Papa (Brenner) est mort, soulignant qu’il était responsable de son état, il lui répond que c’est elle qui l’a créé tel qu’il est aujourd’hui. Lors de leur dernière confrontation dans le laboratoire d’Hawkins, quand elle a ouvert le portail et l’a expédié dans l’Upside Down.

« J’ai fini dans un autre endroit » lui dit-il pendant qu’on le voit errer dans un paysage désolé qui ne ressemble pas du tout à l’Upside Down tel qu’on le connaît. Il n’a pas encore son apparence actuelle mais a le visage complètement brûlé. Dans cet autre monde, où il croise des demogorgons, il trouve un épais nuage de fumée noire et lui donne la forme du Flagelleur Mental. La même forme que Henry dessinait quand il était enfant. Vecna n’est donc pas un général au service de cette terrifiante entité.

Eleven réalise qu’elle a aidé sans le savoir Henry/One/Vecna à accomplir son destin. Il lui explique son histoire et tous ses sordides projets pendant qu’on assiste par flashs à la mort probable d’Eddie dévoré par les Demo-bats, de Lucas étranglé par Jason l’assassin, de Steve, Nancy et Robin, étranglés par les vignes… Sur le barème de la joie, on est à -2.

Dans le restaurant, c’est la panique tandis qu’Eleven suffoque à cause de l’étranglement des vignes dans l’antre mentale de Vecna. Il faut la réveiller. Mike panique. Will lui rappelle qu’il est le cœur. Le cœur qu’il a dessiné sur sa peinture, le blason sur le bouclier d’un Mike représenté en preux chevalier.

Là, Mike fait une déclaration à Eleven, à cœur ouvert. De celles qu’on a vues mille fois dans les productions américaines et dont on aime bien se moquer. Mais qui donnent des frissons quand même. Un discours à la fois touchant et galvanisateur qui va donner à Eleven le courage de se battre. Encore une fois. Alors qu’elle parvient à repousser Vecna, Max a déjà commencé à subir ses horribles fractures.

De son côté, Joyce sauve Hopper d’un demogorgon qui s’apprêtait à en faire son quatre heures. Cernés dans la cour de la prison où tous les demogorgons se réunissent, ils sont en mauvaise posture. Jusqu’à ce que Murray débarque avec le lance-flammes. Il les crame en hurlant de satisfaction. Vecna souffre. Les Demo-bats s’effondrent alors qu’elles étaient en train de dévorer Eddie. Steve, Nancy et Robin sont délivrés des vignes. Murray vient de (presque) sauver la baraque. Presque parce que ce n’est pas fini.

C’est l’heure de la phase 4 : transformer Vecna en barbecue. Robin, Nancy et Steve arrivent dans le grenier où Vecna est en transe et donc vulnérable. Mais Vecna prévient Eleven : « ce n’est que le début de la fin » et a priori, il ne pense pas à la sienne. Steve lance un cocktail molotov (c’est peut-être un peu léger, non ?) et Hopper combat un dernier demogorgon à l’épée. C’est graphique. Le tout sur la musique et la voix entêtantes de Kate Bush.

Vecna, en feu, se redresse face à nos héros sans peur. Robin lance un second cocktail molotov sur lui et ça semble toujours aussi petit joueur pour anéantir une créature si puissante… Nancy s’avance avec son canon scié façon Sarah Connor et lui tire dessus. Il a un peu mal. Mais pas assez. Hopper décapite le demogorgon et Vecna passe par la fenêtre du grenier sous le coup d’un ultime coup de fusil. (+1 pour le regard badass de Nancy).

À peine Nancy & co ont-ils le temps de sortir de la maison que le corps de Vecna a déjà disparu. C’est toujours pas fini. Dustin, reparti dans l’Upside Down, pour ne pas abandonner son copain Eddie, le trouve gisant au sol avec de très vilaines blessures. C’est le moment des adieux. On le sait parce qu’un piano tristoune joue en fond. Et on a la chair de poule.

Ils se disent qu’ils s’aiment comme on devrait le dire plus souvent à ses amis. Et on ne voit plus grand-chose à cause des larmes qui floutent la vue. Dans le grenier, Lucas tient Max dans ses bras et urge Erica d’appeler une ambulance. Elle ne voit plus rien et ne sent plus rien.

La scène est déchirante. Max pleure ; elle n’est pas prête à mourir. Lucas est effondré. Eleven assistant à la scène, aussi. On est tous effondrés. Elle s’éteint. La gamine frondeuse, qui a débarqué dans la saison 2 et conquis tous les cœurs, part. De la plus cruelle des façons.

À cet instant, on entend les quatre coups de l’horloge de Vecna. Quatre carillons pour quatre morts. Il a réalisé son plan pour procéder à la destruction d’Hawkins. Dans le grenier, une énorme brèche venue de l’Upside Down creuse le plancher (scinde en deux l’horrible Jason) telle que Nancy l’a vue dans sa vision. Comme une coulée de lave qui se répand à toute vitesse partout dans la ville et engouffre des dizaines d’habitations sur son chemin.

Toujours en projection astrale, Eleven reste auprès de Lucas qui tient le corps de Max. Puis dit : « Non. Tu ne pars pas. » Elle pose sa main sur le corps de son amie et se remémore tous les moments complices qu’elles ont partagé ensemble comme pour la raviver. Alors qu’on se met à espérer… écran noir avec l’inscription : « Deux jours plus tard ».

Eleven, Jonathan, Will et Mike rentrent à Hawkins dans le van d’Argyle. Sur la file opposée, les voitures fuient une ville d’où émergent des tours de fumée. À la télévision, la version officielle de ce désastre est un séisme de magnitude 7,4.

C’est l’heure des retrouvailles tant attendues. Devant la maison des Wheeler, où Nancy est avec Steve, Dustin et Robin, le van d’Argyle débarque avec son équipage. Tout le monde se tombe dans les bras. On est émus mais encore trop tristes. Will demande à Dustin où est Lucas. « Il est à l’hôpital« , dit Dustin mais il n’est pas blessé.

Il est au chevet de Max qui n’est pas morte ! Moment improbable. Mélange de confusion et de joie, mais surtout de joie. La bande débarque dans la chambre où Lucas fait la lecture à Max, inconsciente. Lucas explique son coma et sa « résurrection » alors que son cœur s’était arrêté de battre pendant une minute. Mike et Will comprennent qu’Eleven est intervenue. Max est plâtrée de partout. Inconsciente. Mais vivante. Et on garde l’espoir qu’elle sorte de son coma.

Dustin, Steve et Robin se portent volontaires pour l’aide d’urgence instaurée par la ville. Et Robin se retrouve nez à nez avec Vickie, dont elle est secrètement amoureuse et qu’elle avait vue embrasser un garçon dans le magasin d’armes où la bande était partie se fournir en vue de l’affrontement avec Vecna. Les deux jeunes femmes se rapprochent sous le regard bienveillant de Steve. Après toutes ces épreuves, on a besoin d’un peu d’ondes positives.

Mais ça va durer juste 15 secondes. Car Dustin tombe sur l’oncle d’Eddie qui placarde des affiches de son neveu porté disparu. Il fond en larmes quand il lui dit qu’il était avec Eddie pendant le « séisme » et le lui prouve en lui donnant son collier, un médiator attaché à une chaîne. On en a tous gros sur la patate, là. Et Dustin lui rend un très bel hommage.

Eleven, Mike, Nancy, Jonathan, Will et Argyle se rendent dans la cabane de Hopper, laissée à l’abandon depuis des mois et devenue une ruine. Ils entreprennent un gros nettoyage. Entre Nancy et Jonathan, l’ambiance est plutôt fraîche à l’heure de retrouvailles. Mike et Will s’inquiètent pour Eleven qui vient de perdre son premier combat. Et Will confirme ce qu’on craignait depuis un moment. De retour à Hawkins, il peut sentir Vecna.

De son côté, Eleven se rappelle ce moment à l’hôpital auprès de Max. Elle a fait une projection astrale pour la retrouver et la ramener mais ne l’a trouvée nulle part. Eleven est clairement abattue… jusqu’au moment où Hopper entre dans la pièce. La séquence entre eux deux est touchante. Et celle des retrouvailles avec Joyce l’est tout autant.

Alors qu’on a des frissons d’émotions, Will en a aussi mais beaucoup plus inquiétants. Ils se manifestent à l’arrivée de particules dans l’air. Celles qui flottent habituellement dans l’Upside Down et qui ressemblent à des flocons de neige. C’est comme un inquiétant nuage qui menace la ville pendant que la nature meurt au contact de l’Upside Down qui prend possession du territoire. Les orages aux éclairs rouges éclatent dans le ciel de Hawkins sous la stupéfaction générale…

Générique. On a le blues.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.