A la une

Tarn. Elections municipales, le maire de Carmaux doit passer par un second tour le 10 octobre

Il y aura bien un second tour à Carmaux.
Il y aura bien un second tour à Carmaux. (©Ville de Carmaux)

Jean-Louis Bousquet est arrivé largement en tête lors du premier tour des élections municipales de Carmaux, le 3 octobre 2021. Mais pas assez pour se passer d’un second round. Il y aura une triangulaire le 10 octobre, sauf désistement d’une des listes candidates qualifiées.

Le maire de Carmaux a réuni 48,86 % des suffrages exprimés avec sa liste « Notre priorité, Carmaux ». Il ne lui manquait que 45 voix pour se passer d’un second tour. Mais derrière, les listes conduites par François Bouyssué (PS-EELV, 33,27 %) et Rachid Touzani (PCF, 10,32 %) sont parvenues à se qualifier pour un nouveau vote.

La liste de l’adjointe éliminée

La surprise vient de la liste « Convergences citoyennes – Carmaux passionnément », menée par la première adjointe de Jean-Louis Bousquet, qui ne réalise que 7,56 % et est donc éliminée.

Le taux de participation (44,68 %) était assez important pour cette élection qui arrive un an après la précédente. En juin 2020, la ville avait connu un coup de tonnerre. Après 128 ans de socialisme, elle s’était donnée à une liste conduite par des citoyens non encartés.

Jean-Louis Bousquet était sorti vainqueur d’une quadrangulaire avec 49% des voix. Mais sa liste, « Convergences citoyennes », une fois passée en mode conseil municipal, s’était déchirée durant des mois. Aboutissant à la démission de huit élus et à cette nouvelle élection d’octobre 2021.

Les résultats

Inscrits : 6 891
Votants : 3 079
Exprimés : 2 976
Participation : 44,68 %

“Notre priorité, Carmaux !” (Jean-Louis Bousquet) : 48,86 %
“Unis pour Carmaux” (François Bouyssié, PS-EELV) : 33,27 %
“Pour Carmaux, la gauche citoyenne” (Rachid Touzani, PCF) : 10,32 %
“Convergences citoyennes – Carmaux passionnément” (Saliha Pasturel-Slimani) : 7,56 %

Le jeu est ouvert

Avec l’absence de liste RN ou LREM et la présence de quatre listes de gauche, dont deux « citoyennes », le jeu était largement ouvert le 3 octobre. Il le sera encore le 10 octobre 2021. Car si le maire est arrivé devant, son ennemie éliminée appelle au rassemblement de la gauche pour le battre (Sa liste ainsi que les deux autres considèrent que la liste du maire est de droite). Et si la liste PS-EELV et la liste PCF fusionnaient ou que le PCF se retirait, il y aurait un duel très serré. Réponse dimanche prochain.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Occitanie dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 832

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.