Sports

Tennis de table. Nouvelle saison, nouveau format, mêmes ambitions pour le Caen TTC

Antoine Hachard (photo), Stéphane Ouaiche, Wang Yang, Niagol Stoyanov et Romain Lorentz tenteront d'aller chercher les playoffs puis le titre en Pro A.
Antoine Hachard (photo), Stéphane Ouaiche, Wang Yang, Niagol Stoyanov et Romain Lorentz tenteront d’aller chercher les playoffs puis le titre en Pro A. ©Aline Chatel

Après avoir touché le Graal du bout des doigts sans parvenir à s’en saisir, une nouvelle saison s’ouvre ce mardi 20 septembre 2022 (19h30) pour le Caen TTC. Les pongistes caennais entameront les hostilités à domicile devant Saint-Denis. C’est la première étape d’une saison qui ne ressemblera pas aux précédentes. « Le règlement a changé, précise le président Bertrand Arcil. À la fin de la saison, on ne décernera pas le titre de champion, il y aura des playoffs. »

Caen vise d’abord les playoffs

La saison se jouera donc en deux temps, avec une phase régulière – classique – et une phase finale. Les quatre premiers se disputeront le titre. Le premier recevra le quatrième et le deuxième affrontera le troisième. Les vainqueurs des demi-finales seront opposés en finale sur terrain neutre. 

L’objectif du club est d’être dans les quatre premiers pour jouer les playoffs. Là, tout est possible. C’est complètement différent.

Bertrand Arcil, président du Caen TTC

Ce fonctionnement induit une stratégie potentiellement différente pour les clubs, qui ne seront plus dans l’obligation de tout gagner. Certains matchs seront moins importants que d’autres et on peut supposer que les effectifs varieront en conséquence. 

Créer l’événement

« Il faut jouer avec le règlement qui est édité », avance Xavier Renouvin. L’entraîneur caennais accepte sans broncher cette réforme de la compétition. 

C’est dans l’air du temps dans beaucoup de sports. Il faut savoir évoluer. Si c’est ce que recherchent les partenaires et le public, pourquoi pas. Cela se fait aussi en Allemagne depuis quelques saisons.

Xavier Renouvin, entraîneur du Caen TTC

Caen fera partie des prétendants au sacre comme d’autres équipes, puisque Hennebont, Morez, Pontoise, Chartres ou encore Rouen se sont sérieusement renforcés. « La mission playoffs en est une », souligne Bertrand Arcil. Les Caennais l’aborderont avec le même effectif que la saison dernière, puisque leur recrue russe n’a pas pu rejoindre la France, auquel s’ajoute le retour de Romain Lorentz.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Sport à Caen dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 195

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.