Touchées, Notre-Dame La Part du feu, Lycée Toulouse Lautrec… Nos coups de coeur du Festival de La Rochelle 2022

L’édition 2022 du Festival de la Fiction TV, qui vient de s’achever, a encore été marquée par de belles découvertes. AlloCiné vous dévoile ses huit coups de coeur séries et unitaires, de « Lycée Toulouse Lautrec » à « L’histoire d’Annette Zelman ».

Après le sacre l’an dernier de L’enfant de personne, de Mon Ange, ou encore du téléfilm A la folie, diffusé tout récemment sur M6, le Festival de la Fiction TV de La Rochelle est revenu cette année avec une édition 2022 riche en belles découvertes, qui s’est tenue du 13 au 17 septembre et a fait preuve d’éclectisme et d’audace dans sa sélection toujours plus fournie.

De Lycée Toulouse Lautrec, nouvelle série lumineuse de TF1 sur des jeunes en situation de handicap, à Notre-Dame, La Part du feu, la série événement de Netflix qui revient sur l’incendie de la cathédrale en 2019, en passant par la comédie romantique Les histoires d’Anouk avec Bérengère Krief, le téléfilm Touchées réalisé par Alexandra Lamy, ou le thriller en quatre épisodes de M6 L’homme de nos vies, découvrez nos coups de cœur de cette nouvelle édition.

Des unitaires et des séries qui seront diffusés dans les semaines et mois à venir à la télévision et sur les plateformes de streaming.

Touchées (TF1)

François LEFEBVRE – TF1

Synopsis : Lucie vient d’emménager à Anduze avec son fils Léo, pour s’éloigner de son ex-mari violent. Dans l’espoir de se reconstruire, elle s’inscrit à une thérapie basée sur l’escrime proposée par une association locale. Là, elle rencontre d’autres femmes victimes de violences sexuelles et noue une amitié sincère avec Tamara et Nicole. Petit à petit, les participantes retrouvent confiance en elles grâce aux exercices de sabre et à la thérapeute, Eva, qui les accompagne. Lorsque l’ex-mari de Lucie refait surface, elle n’est plus seule pour affronter ses peurs et son passé…

Pour ses débuts en tant que réalisatrice, Alexandra Lamy livre un film plein de sensibilité avec une réalisation aussi délicate que poignante. Pourtant, à l’heure où les fictions sur les violences faites aux femmes se multiplient, le défi n’était pas simple. Pari réussi puisque le sujet est ici traité avec justesse et sobriété.

Outre la qualité du scénario et de la réalisation, le casting est sans nul doute l’un des points forts de ce projet. Dans ce parcours vers la résilience grâce à l’escrime, Mélanie DouteyChloé Jouannet et Claudia Tagbo livrent des partitions très différentes les unes des autres avec sincérité, poigne et douceur. Des femmes blessées mais debout !

Vous l’aurez compris, Alexandra Lamy fait une entrée réussie dans la réalisation. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que Touchées vient de remporter le prix du meilleur unitaire au festival de la fiction de la Rochelle.

Le 22 septembre sur TF1

Notre-Dame, la Part du feu (Netflix)

Netflix

Synopsis : La série se déroule durant la nuit de l’incendie de Notre Dame. Elle nous raconte le destin d’hommes et de femmes ayant eux-mêmes leur propre incendie à éteindre. En parallèle du combat que mène la brigade des sapeurs-pompiers de Paris contre l’embrasement de la Cathédrale, nous suivons des personnages qui vont devoir aller jusqu’au bout d’eux-mêmes. Ils vont se battre, s’aimer, se croiser, se haïr, se sourire ou s’entraider… pour à la fin, avoir une chance de se reconstruire…

Quelques mois après le film Notre-Dame brûle de Jean-Jacques Annaud, c’est au tour du petit écran, et plus précisément de Netflix, de s’emparer des événements du 15 avril 2019, lorsque la cathédrale Notre-Dame subissait le plus grand sinistre de son histoire.

Réalisée par Hervé Hadmar (Pigalle, la nuit, Les Témoins), et écrite par ce dernier et Olivier Bocquet, Notre-Dame, la Part du feu, dont le premier épisode a été présenté ce samedi hors compétition à La Rochelle, est une vraie réussite visuelle et scénaristique, qui nous happe par son récit choral (on y suit plusieurs destins de personnages, dont quelques pompiers, avec en toile de fond l’incendie), l’émotion qui se dégage de chaque histoire, et la force des séquences d’incendie, qui donnent furieusement envie de voir la suite.

Prenante et souvent bouleversante, la série doit aussi beaucoup au talent de ses comédiens. À commencer par Roschdy Zem, Caroline Proust, Simon Abkarian, et Corentin Fila, toujours très bons. Mais aussi Megan Northam (Les Passagers de la nuit) et Marie Zabukovec (L’étreinte), qui sont les vraies révélations de La Part du feu, dans deux rôles qui crèvent l’écran. Bref, Netflix semble, sur la base du premier épisode, tenir une grande et belle série dramatique chorale, qui ne parle pas seulement de l’incendie et des pompiers qui se sont mobilisés cette nuit-là.

Automne 2022 sur Netflix

L’histoire d’Annette Zelman (France 2)

Nilaya Productions/FTV

Synopsis : Paris en 1942. Annette a 20 ans, Jean est à peine plus âgé, ils s’aiment et l’avenir leur sourit. Mais la déportation des juifs de France va bouleverser leur destin. Contrariés à l’idée que leur fils unique épouse une juive, les parents de Jean Jausion décident d’écarter la jeune Annette Zelman… et la dénoncent à la Gestapo. La machine est lancée, c’est trop tard. Annette est déportée à Auschwitz le 22 juin 1942…

Inspirée d’une histoire vraie, L’histoire d’Annette Zelman nous plonge au cœur de la Seconde Guerre Mondiale. Annette Zelman, une jeune femme juive éprise de liberté, tombe amoureuse de Jean Jausion un jeune poète écrivain. Malheureusement, ces jeunes amants n’avaient pas le droit de s’aimer. Une histoire d’amour tragique qui rappelle évidemment Roméo et Juliette, avec une dimension bien plus tragique encore. Car il s’agit là d’une histoire d’amour brisée par l’horreur de la guerre.

Ilona Bachelier est parfaite dans le rôle de la pétillante Annette. De son côté, Vassili Schneider, qui a obtenu le prix Adami du jeune espoir masculin au festival de la fiction de La Rochelle, n’est pas en reste. Touchant dans le rôle de ce jeune homme prêt à tout pour sauver la femme qu’il aime, il livre un jeu nuancé qui nous transporte. À l’écran, l’alchimie des deux comédiens est palpable et l’on partage d’autant plus leur drame que l’on croit fermement à leur couple.

Prochainement sur France 2

Lycée Toulouse Lautrec (TF1)

TF1/Federation

Synopsis : Toulouse Lautrec raconte la vie d’un lycée pas comme les autres. Un lycée qui accueille des élèves en situation de handicap, comme Marie-Antoinette, une pétillante tétraplégique, ou Charlie, atteinte d’une tumeur au cerveau.

Mais aussi des élèves valides, comme Victoire, une jeune adolescente contrainte d’intégrer cet endroit hors-norme pour suivre son frère et qui va, bien que réfractaire au départ, dépasser peu à peu ses préjugés. Elle va y découvrir l’amitié, l’amour, la solidarité. Le courage et la force de tous ses camarades, mais aussi la dévotion et l’altruisme des parents et du corps enseignant. Tous ces héros du quotidien vont la bouleverser et changer sa vie à jamais.

Attendue dans les mois à venir sur TF1, Lycée Toulouse Lautrec, qui compte à son casting des noms comme Stéphane De Groodt, Valérie Karsenti, Aure Atika, ou Rayane Bensetti, a fait sensation au Festival de La Rochelle cette année et est repartie avec le prix plus que mérité de la Meilleure série de 52 minutes.

Dans la veine de la déjà très réussie Les Bracelets rouges, cette nouvelle série s’inspire de l’histoire de sa créatrice, productrice et réalisatrice Fanny Riedberger (En Famille), qui a réellement étudié dans l’établissement qui sert de décor à l’intrigue et où se côtoient élèves en situation de handicap ou atteints de pathologies lourdes, et lycéens valides qui servent de référents pour leurs camarades.

Le résultat est un tourbillon d’émotion et surtout d’humour qui, en plus de faire avancer les choses en termes de représentation à l’écran, est une vraie ode à la différence, à la tolérance, et au vivre-ensemble. Avec, sans conteste, deux révélations qui crèvent l’écran : Chine Thybaud (Endless Night) dans le rôle de Victoire, et Ness Merad, comédienne en fauteuil roulant qui prête ses traits à la jeune Marie-Antoinette et fait des étincelles par son humour et son naturel. Un duo de jeunes actrices tour à tour explosif et attendrissant qui porte réellement la série.

Prochainement sur TF1

L’homme de nos vies (M6)

Davis KOSKAS/SIBARO FILMS/SHINE FICTION/M6

Synopsis : La vie de Camille bascule quand l’homme qu’elle aime disparaît du jour au lendemain après avoir vidé son compte en banque. Elle décide de le retrouver et découvre qu’il séduit d’autres femmes dans le but de les escroquer. Camille va tout faire pour ouvrir les yeux à ses victimes aveuglement amoureuses pour faire front contre lui et obtenir justice. Arriveront-elles à le faire tomber ?

Déjà disponible sur Salto et attendue prochainement sur M6, L’homme de nos vies, qui a remporté le prix du Meilleur scénario à La Rochelle (décerné à Marie Guilmineau, Alice Van den Broek, et Eliane Vigneron), est un thriller savoureux qui se dévore comme un page-turner et n’est pas sans rappeler L’Arnaqueur de Tinder avec son anti-héros escroc en série incarné à la perfection par Jonathan Zaccaï.

Face à lui, Odile VuilleminFlore Bonaventura (Grand Hôtel), Héléna Noguerra, et Elodie Frégé ne sont pas en reste et apportent tour à tour fragilité, détermination et humour dans la peau des victimes qui s’unissent peu à peu pour retrouver et faire tomber celui qui leur a tout pris. Un régal.

Prochainement sur M6 et d’ores et déjà disponible sur Salto

Maman, ne me laisse pas m’endormir (France 2)

Be-Films/FTV

Synopsis : Juliette découvre que son fils adolescent, qu’elle croyait épanoui, est en réalité miné par un profond mal-être et qu’il est entré dans une dangereuse dépendance aux médicaments. Déterminée à le sortir de son addiction mortifère, portée par son amour inconditionnel, elle s’engage alors dans un long et douloureux combat, aux côtés de son enfant, sans jamais renoncer à le sauver.

Adaptation de l’ouvrage éponyme de Juliette BoudreMaman, ne me laisse pas m’endormir raconte la longue descente aux enfers de Joseph, décédé à l’âge de 18 ans d’une overdose d’anxiolytiques et d’opiacés mais surtout le combat acharné d’une mère essayant par tous les moyens de sauver son fils de cette terrible addiction. Si en 2018, le livre avait ému des milliers de Français, l’unitaire de France 2 ne manquera pas non plus de faire parler nos émotions.

Il faut dire que ce récit bouleversant met en avant un sujet important parfaitement servi par ses acteurs principaux dont l’alchimie transparaît à chaque instant. Gwendoline Hamon est incroyable dans le rôle de cette mère courage tandis que le talentueux Nemo Schiffman offre une performance bouleversante, poignante et époustouflante. En lui décernant le prix d’interprétation masculine, le festival de la Rochelle ne s’y est d’ailleurs pas trompé.

Prochainement sur France 2

Les histoires d’Anouk (France TV Slash)

Synopsis : Les déboires d’une célibataire, Anouk, à l’âge où l’on pense à tomber enceinte avant même de tomber amoureuse. Alors, quand la photo d’un beau brun apparaît comme par magie dans le téléphone d’Anouk, son gène de midinette prend le contrôle de sa personnalité.

Aidée par sa meilleure amie, Poca, elle découvre que le bel inconnu habite à Barcelone. Elles suivent la direction que semble leur indiquer le destin, et partent en train-couchettes passer le week-end sous le soleil espagnol. Entre le prince charmantissime qui continue à apparaître dans son portable, le hasard des rencontres à Barcelone et un dernier prétendant qui, depuis Paris, continue à envoyer à Anouk des messages hautement toxiques, elle va devoir faire le bon choix pour que, cette fois, les histoires d’Anouk finissent bien.

Les histoires d’Anouk nous raconte avec énergie et fraîcheur les déboires sentimentaux d’une célibataire en quête d’amour. Si l’on retrouve bien entendu certains clichés que l’on aime dans les comédies romantiques, le film n’en demeure pas moins moderne et original dans sa manière de nous raconter les aventures de cette héroïne farfelue.

Porté par la pétillante et solaire Berengere Krief, cet unitaire nous parle d’amour évidemment mais surtout d’amitié. D’ailleurs, le duo formé par Bérengère Krief et Noémie Chicheportiche est une vraie réussite, à tel point qu’il volerait presque la vedette à la romance. Aussi drôles qu’attachantes, leurs personnages nous embarquent à cent à l’heure dans une quête déjantée pour qu’Anouk trouve l’amour.

Prochainement sur France TV Slash

La vie devant toi (France 2)

PATRICK BERNARD / BESTIMAGE

Synopsis : Violette, 16 ans, promise à un brillant avenir de nageuse de compétition, décide d’assumer son homosexualité. Portée par la bienveillance de ses parents, elle tombe amoureuse de Lisa. Le coup de foudre est réciproque mais Lisa souhaite garder leur relation secrète ; sa famille très conservatrice n’accepterait pas cette réalité.

Elles découvrent ensemble les joies du premier amour, ce qui permet à Violette de trouver la force d’affronter les premières réactions homophobes. Cependant, leur amour bascule lorsque Violette se fait agresser alors qu’elles se promenaient main dans la main…

Décidément riche en téléfilms sociétaux, la sélection de cette édition 2022 nous a également donné un joli uppercut émotionnel avec La vie devant toi, magistralement interprété par les jeunes comédiennes Zoé Héran (Stalk) et Maïra Schmitt (Léo Matteï, La Faute à Rousseau), qui sont reparties conjointement avec le prix de la Meilleure interprétation féminine. Mais aussi par Eleonore Bernheim (L’Art du crime), David Kammenos (Menace sur Kermadec), Christelle Reboul (Ici tout commence), ou encore Xavier Widhoff (Demain nous appartient).

Le téléfilm de Sandrine Veysset traite avec une grande justesse de l’homosexualité chez les adolescents (mais aussi en milieu sportif), en s’intéressant notamment à la question du regard des autres, des préjugés, et de la difficulté d’être soi-même, et de vivre sa vérité, au sein d’une famille bourgeoise, catholique, et conservatrice, où la différence n’est pas vraiment acceptée.

Prochainement sur France 2



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.