Home En bref Toulouse. Ce chantier est immanquable quand on entre en ville : il va changer beaucoup de choses
En bref

Toulouse. Ce chantier est immanquable quand on entre en ville : il va changer beaucoup de choses

Près de Marengo, plusieurs chantiers se déroulent en même temps. Il y a les travaux de réseaux, préalables au chantier de génie civil de la ligne C du métro. En arrière plan, un bâtiment de la SNCF a été démoli. C'est ici que doit émerger le futur pôle d'échange multimodal.
Près de Marengo, plusieurs chantiers se déroulent en même temps. Il y a les travaux de réseaux, préalables au chantier de génie civil de la ligne C du métro. En arrière plan, un bâtiment de la SNCF a été démoli. C’est ici que doit émerger le futur pôle d’échange multimodal. (©David Saint-Sernin/Actu Toulouse)

La gare Matabiau de Toulouse poursuit sa profonde transformation. Il suffit de circuler du côté de Marengo pour en avoir confirmation.

À deux pas des voies ferrées et de la Médiathèque José Cabanis, les engins de chantier sont, en effet, à l’œuvre. Pour les travaux préparatoires, préalables au démarrage du chantier de génie civil de la ligne C du métro, qui battent leur plein, mais pas seulement… 

Un bâtiment et un parking rasés

Juste à côté, c’est un immense espace qui a été terrassé. Il y a quelques mois, on pouvait y trouver un des bâtiments de la SNCF ainsi qu’un parking de plusieurs dizaines de places. 

Au bord du boulevard Marengo, il y a quelques mois, l'on pouvait voir un bâtiment de la SNCF et un parking. Tout a été rasé pour laisser place à une parcelle terrassée.
Au bord du boulevard Marengo, il y a quelques mois, l’on pouvait voir un bâtiment de la SNCF et un parking. Tout a été rasé pour laisser place à une parcelle terrassée. (©Capture d’écran Google Street )
Mardi 24 janvier 2023, la parcelle de la SNCF a été libérée. C'est ici que va être étendue la gare Matabiau dans les prochaines années.
Mardi 24 janvier 2023, la parcelle de la SNCF a été libérée. C’est ici que va être étendue la gare Matabiau dans les prochaines années. (©David Saint-Sernin/Actu Toulouse)

De grands bouleversements

Ces chantiers sont annonciateurs de grands bouleversements du côté de Marengo. Des bouleversements comme le quartier n’en a pas connu depuis le chantier de la ligne A du métro, au début des années 90, puis avec la création du nouveau quartier Marengo, et notamment de la médiathèque, au début des années 2000.

La gare Matabiau va être agrandie

C’est en effet ici que la gare Matabiau va faire l’objet d’une extension. Une extension qui va avoir de grandes conséquences puisque le site qui va émerger en face de la gare de bus n’est autre que le futur pôle d’échanges Multimodal, le futur passage (quasi) obligé des voyageurs à la croisée des bus, des lignes de métro et des voies ferrées. 

Ce pôle multimodal, qui sera relié au bâtiment voyageurs historique par de nouveaux tunnels, fait désormais l’objet d’un concours d’architecture. Il a été lancé par la Région Occitanie. Son objectif vise à « ouvrir la gare Toulouse Matabiau sur l’ensemble de la ville ». Selon les estimations actuelles, il serait amené à accueillir 150 000 voyageurs par jour à horizon 2032, contre 50 000 aujourd’hui.

D'un côté, l'actuelle gare Matabiau, à droite, la parcelle où sera construite l'extension de la gare.
D’un côté, l’actuelle gare Matabiau, à droite, la parcelle où sera construite l’extension de la gare. (©David Saint-Sernin/Actu Toulouse)

Ouvrir la gare sur la ville

« Conçu comme un équipement d’intermodalité, le PEM ouvre la gare à 360°, valorisant les connexions vers les quartiers existants. Il permettra d’améliorer le confort des voyageurs et d’accueillir de nouveaux usages sur le secteur », expliquent les porteurs du projet.

« Le Pôle d’échanges Multimodal est le prolongement de la gare historique de Toulouse. Ce nouvel ensemble formera l’une des premières images de la ville pour les voyageurs. Au croisement de la future ligne C du métro, des flux ferroviaires et du canal du Midi, intégrant une importante Vélostation de 1 000 places, il sera un marqueur fort de la ville de demain tourné vers les mobilités durables et facilitera le quotidien des riverains et usagers », commente Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse Métropole, maire de Toulouse.

Le parvis Marengo sera l’un des quatre parvis situés aux extrémités de la gare Marengo/Matabiau. C’est légèrement en retrait de ce parvis que sera située la future Halle des Transports, bâtiment qui connectera les différents moyens de transports accessibles sur le site.
Le parvis Marengo sera l’un des quatre parvis situés aux extrémités de la gare Marengo/Matabiau. C’est légèrement en retrait de ce parvis que sera située la future Halle des Transports, bâtiment qui connectera les différents moyens de transports accessibles sur le site. (©Europolia/Image Non Contractuelle)

Une halle des transports

Pour ce nouvel édifice, les porteurs de projet souhaitent « un bâtiment repère, lumineux ».

« Le lancement du concours est l’opportunité de concevoir un bâtiment cohérent et audacieux, avec une écriture architecturale de qualité, exemplaire d’un point de vue environnemental et parfaitement intégré dans son environnement urbain », explique Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Dans le détail, ce nouveau pôle de Matabiau, regroupera une halle des transports de 4400 m2 qui sera déployée sur plusieurs niveaux et sera le réacteur du pôle d’échanges multimodal. Elle accueillera des services et des commerces destinés aux voyageurs et aux riverains.

La future Halle des Transports prendra place en bordure des voies ferrées, légèrement en retrait du futur parvis Marengo.
La future Halle des Transports prendra place en bordure des voies ferrées, légèrement en retrait du futur parvis Marengo. (©DR)

Une vélostation, des bureaux…

Juste à côté, les usagers retrouveront une Vélostation de 1 000 places, projet financé par Toulouse Métropole, qui proposera des services en utilisation autonome ou prestations de réparation. Un espace dédié d’information et de services vélos y sera implanté.

La Région Occitanie souhaite également construire des bureaux de 6360 m2 en surplomb de la Halle des Transports, afin d’y installer des services publics et/ou organismes à vocation régionale.

C’est fin 2023 que l’on en saura plus sur le projet qui sera retenu pour réaliser cet ensemble immobilier. Et c’est en 2028 que le pôle d’échange multimodal pourrait être livré, au moment de l’arrivée de la ligne C du métro. 

Chaque semaine, faites un tour d’horizon des tendances urbaines avec la newsletter “Vis ma ville”. Inscrivez-vous par ici, c’est gratuit !

Related Articles

En bref

Aude. le 4eme Salon du dessin contemporain de Narbonne a ouvert ses portes

Le quatrième Salon du dessins contemporain accueille 16 artistes émergents d’Occitanie et...

En bref

Politique. L’ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve lance son mouvement

Bernard Cazeneuve souhaite incarner à gauche une ligne sociale-démocrate et réformiste. (©Archives...

En bref

Les apiculteurs tirent la sonnette d’alarme : les ruches sont vides !

Christophe Sermand sur le toit du centre de secours de Locminé où...

En bref

Incendie à Nailloux : arrêts enlevés, horaires modifiés… Ce qui change pour les usagers des bus liO

Suite à l’incendie du 24, rue de la République, la région Occitanie...