Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Tour de France dans le Jura : les premières réactions

C'était ce matin à Paris
C’était ce matin à Paris (©DR)

Le maire de Dole Jean-Baptiste Gagnoux était ce matin à Paris pour assister avec Clément Pernot, président du Département et président de la ComCom de Champagnole à la présentation officielle du Tour de France 2022 par Christian Prudhomme, le directeur de l’épreuve. 

« Je suis forcément heureux. C’est une belle étape car elle fait une verticale dans notre beau département jusqu’aux Rousses. C’est une bonne image pour le Jura qui est une terre de Vélo. D’autant que l’étape a lieu un samedi, soit la meilleure journée d’audience télé. L’autre satisfaction, c’est ce départ de Dole où l’on fêtera le bicentenaire de Louis-Pasteur. Je rappelle que 95 % du tracé du Tour de France passent sur les routes départementales. Les conseils départementaux sont donc des partenaires essentiels de l’épreuve. Le départ d’une étape coûte environ 80 000 euros. Le Département prendra à sa charge 50 % de ce que cela coûtera à la ville de Dole. »

Clément PernotPrésident du Conseil Départemental du Jura

« C’est désormais officiel ! La cité natale de Louis Pasteur a été choisie comme Ville départ de la 8ème étape du Tour de France 2022 qui reliera Dole à Lausanne ! Le rendez-vous est donc pris le samedi 9 juillet pour participer à cet événement international qu’est le Tour.
Cette date s’inscrira tout naturellement dans le calendrier des événements qui seront organisés à Dole autour du bicentenaire de la naissance de Pasteur, une belle reconnaissance pour mettre en lumière l’un des plus célèbres scientifiques du monde.
C’est une très grande satisfaction. Nous avions déjà déposé notre candidature il y a deux ans mais, en 2022, nous avions une bonne raison puisque nous fêtons le Bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur. Or, on sait que l’organisation du Tour de France aime bien thématiser certaines étapes. Pour l’instant, le tracé dans Dole n’est pas encore défini mais le village départ s’organisera probablement autour de l’avenue de Lahr, comme en 2017. Je ne pense pas que cela demandera beaucoup de travaux. L’obtention de l’étape coûte 80 000 euros mais je pense qu’au final, avec l’apport des subventions, la Ville ne devrait engager que 30 à 40 000 euros ce qui est peu au regard des retombées de l’évènement. »

Jean-Baptiste Gagnoux Maire de Dole

C’est une très bonne chose aussi bien pour Arbois que pour Dole même si on le savait depuis longtemps mais pas de façon officielle. Cela va nous permettre d’organiser de nombreux événements dans le cadre du Bicentenaire Pasteur à Dole et Arbois. Ce programme sera étoffé même si beaucoup de commémorations sont déjà arrêtées.

René MolinConseiller départemental et président de l’EPCC Terre de Louis Pasteur

« C’est une grande fierté. C’est quelque chose de chouette, on sait qu’on aura de grand champions à Dole. Comparé à l’été dernier, cela devrait être une édition avec des consignes sanitaires plus allégées donc on pourra davantage approcher les coureurs. C’est important pour nos jeunes cyclistes, cela met plein d’étoiles dans les yeux. De mon côté, ce sera la première fois que je participerai à un tel évènement. On a très envie d’apporter notre part, je pense d’ailleurs qu’on sera sollicité par la Ville pour la mise en place. Et pourquoi ne pas organiser des sorties sur le tracé de l’étape ? »

Cyril MonnetEntraîneur du Vélo club Dolois

« En 2017, j’étais dans l’équipe AG2R et là, ce sera mon vingtième grand Tour en 2022, alors c’est vrai que c’est un peu symbolique d’avoir cela à Dole. Cela va être grandiose car on sait que dans le Jura les gens sont vraiment fous du vélo. En plus, c’est un samedi donc il va y avoir du monde. J’étais en voiture lors de la victoire de Lilian Calméjane en 2017, je me rappelle l’attaque d’Alexis Vuillermoz dès la sortie de Dole. Il attaquait déjà à la sortie de Dole, à hauteur du cimetière. On a eu des échappées avec AG2R mais on n’a jamais pu remonter. Parce que ça roulait tellement vite ! Je pense que là ce sera pareil, tout le monde voudra prendre l’échappée. Ce sera difficile après une première semaine usante physiquement et psychologiquement. On va pouvoir construire une équipe autour de ça, faire la préparation qu’il faut parce qu’il est vrai que cela fait deux ans que le calendrier est pas mal bouleversé. Il faudra choisir les bons soldats, on a O’Connor qui a fait un très beau Tour de France donc j’imagine qu’on va partir avec lui comme leader et des électrons libres comme Benoît Cosnefroy. C’est vrai qu’on a pas de gros sprinter donc c’est toujours l’offensive qui nous permet de remporter de belles courses. »

Franck Boudot Dolois et mécanicien de l’équipe AG2R
L'étape reliera Dole à Lausanne
L’étape reliera Dole à Lausanne (©DR)

L’étape jurassienne sera placée entre une arrivée à La Planche des Belles-Filles et une nouvelle étape alpine. 

Le Tour revient sur les routes jurassiennes pour la cinquième fois en huit ans. Il passera par Arbois, déjà visitée entre autres en 2014 et 2019, Champagnole (qui fut ville d’arrivée de l’avant-dernière étape du Tour 2020), ou encore Les Rousses (où une arrivée avait été organisée en 2017).

Dole accueille le Tour pour la quatrième fois, après 1939, 1992 et 2017. Le choix de l’année 2022 relève de l’évidence : Dole et Arbois vont célébrer le bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur. Lausanne, devient ville étape pour la 6e fois de son histoire. C’est dans cette ville que se trouve le siège du CIO, le Comité international olympique.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Voix du Jura dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire