Faits divers

trafic perturbé depuis dimanche en raison d’un accident de personne, une centaine de passagers passent la nuit dans un « train-dortoir »

Une cinquantaine de TGV, des Intercités et le RER D ont été totalement stoppés dimanche et des milliers de voyageurs se sont retrouvés coincés à Paris.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

Le trafic était encore perturbé, lundi 20 juin, au départ des gares de Lyon et de Bercy, avec des retards allant entre 30 minutes et 1h30, rapporte France Bleu Paris. La circulation est « compliquée » en raison d’un accident de personne, dimanche après-midi, à Maisons-Alfort dans le Val de Marne. Un piéton est mort, percuté par un train Ouigo aux alentours de 18h30.

Dimanche soir, les trains n’ont pas pu être acheminés ou préparés comme prévu. Au total, une cinquantaine de TGV, des Intercités et le RER D ont été totalement stoppés et des milliers de voyageurs se sont retrouvés coincés à Paris. Le trafic a repris très progressivement à partir de 20h30. Certains trains sont arrivés en région parisienne après les derniers métros et RER. Des taxis parisiens ont été réquisitionnés pour raccompagner les passagers chez eux ou vers des hôtels, comme le prévoit le plan « Pégase », déclenché avec la préfecture de police de Paris, indique la SNCF à France Bleu Paris.

Mais tous les voyageurs n’ont pas pu être logés dans des hôtels ou ramenés chez eux, faute de place ou de taxi pour les y emmener. Une centaine de passagers a donc dû dormir dans un « train-dortoir » mis en place vers 2 heures du matin dans la nuit de dimanche à lundi, sur un quai de la gare de Lyon. De l’eau et des couvertures de survie ont été distribués, raconte une voyageuse privée de correspondance pour Saint-Étienne, à France Bleu Paris.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 406

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.