A la une

Travaux dans la galerie marchande de Carrefour à Fougères : 17 ouvriers intoxiqués

23 pompiers sont intervenus pour porter secours à des ouvriers intoxiqués par une odeur émanant des travaux de la future boulangerie Marie Blachère dans la galerie marchande de Carrefour.
23 pompiers sont intervenus pour porter secours à des ouvriers intoxiqués par une odeur émanant des travaux de la future boulangerie Marie Blachère dans la galerie marchande de Carrefour. (©La Chronique républicaine)

Imposant déploiement de pompiers, ce mardi 20 septembre, sur le parking de Carrefour de Fougères.

Un peu avant 19h, ils ont été appelés pour porter secours à des ouvriers qui travaillent sur le chantier de construction de la boulangerie Marie Blachère, dans la galerie marchande de l’hypermarché.

17 personnes incommodées, 9 transportées au centre hospitalier

23 pompiers sont intervenus pour porter secours à des ouvriers intoxiqués par une odeur émanant des travaux de la future boulangerie Marie Blachère dans la galerie marchande de Carrefour.
23 pompiers sont intervenus pour porter secours à des ouvriers intoxiqués par une odeur émanant des travaux de la future boulangerie Marie Blachère dans la galerie marchande de Carrefour. (©La Chronique républicaine)

A leur arrivée, dix-sept personnes ne se sentent pas bien. Elles sont incommodées par une odeur très forte irritante. Aucune n’a toutefois perdu connaissance.

Epaulés par le Smur, les pompiers prennent en charge les victimes. 

Neuf d’entre elles, les plus touchées, ont été transportées au centre hospitalier de Fougères en urgence relative. Elles vont être placés sous oxygène et vont subir des examens plus poussés.

Les huit autres victimes ont été considérées hors de danger par les secours. Elles ont pu rentrer chez elles.

Le four en cause

La cause de cette intoxication serait, selon les premiers éléments recueillis sur place, liée au four.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Installé hier, il a été mis en route aujourd’hui. Il y aurait eu un échauffement au niveau des matériaux isolants. Ce qui aurait provoqué un léger dégagement de fumée et une odeur irritante et incommodante.

Les tests n’ont pas relevé la présence de monoxyde de carbone.

23 personnels des casernes de Fougères, La Bazouge-du-Désert, Maen Roch et Saint-Germain-en-Coglès sont intervenus sur cette opération.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Chronique Républicaine dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 133

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.