Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

un épisode de pollution ce jeudi, le stationnement gratuit à Paris

Un épisode de pollution aux particules fines (PM10) est prévu ce jeudi 14 octobre dans la région Île-de-France, a indiqué Airparif, qui souligne que le seul d’information pour les particules sera dépassé. Paris a annoncé la gratuité du stationnement résidentiel pour la journée.

«Des conditions météorologiques peu dispersives (vent et hauteur de couche de mélange faibles…) associées à des émissions locales importantes (trafic, chauffage…) entraîneront une dégradation de la qualité de l’air», a ainsi expliqué Airparif ce mercredi, annonçant qu’«un dépassement du seuil d’information pour les particules est prévu pour ce jeudi».

La préfecture de police de Paris a recommandé l’application de plusieurs mesures «afin de réduire les émissions de polluants» : une réduction de la vitesse maximale autorisée (- 20 km/h par rapport à la normale sur les routes limitées à 130, 110 et 90 km/h sur l’ensemble des routes d’Île-de-France), l’obligation de contournement par la rocade francilienne pour les véhicules en transit.

Elle demande également aux franciliens de privilégier le covoiturage, d’éviter au maximum l’utilisation des chauffages à bois «qui contribuent très fortement à l’émission de PM10» ou encore de décaler dans le temps les épandages des fertilisants minéraux ou organiques.

Pour le moment, la préfecture de police n’a pas pris d’arrêté concernant la circulation différenciée – qui interdit la circulation des véhicules de type Crit’air 3, 4 et 5 – comme elle le fait généralement en cas de pic de pollution à l’ozone.

Le stationnement sera gratuit à Paris

De son côté, la municipalité parisienne a annoncé que la gratuité du stationnement résidentiel serait effective pour la journée de jeudi, et ce, conformément aux dispositifs pris par la Ville de Paris lors des pics de pollution atmosphérique».

Elle a également appelé tous les habitants «à suivre les messages de prévention et à faire preuve de civisme en adaptant leurs comportements aux restrictions sanitaires». En favorisant le recours au télétravail et en empruntant, s’ils doivent impérativement se déplacer, prioritairement tout mode de transport plus respectueux de l’environnement – notamment le vélo ou le covoiturage munis de masques.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire