Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Un forum en Suède contre les résurgences de l’antisémitisme / CNEWS

La Suède organise ce mercredi un forum international contre la haine des juifs et la mémoire de l’holocauste à Malmö, dans une ville qui tente ces dernières années de contrer une vague de nouvel antisémitisme.

Le président du Conseil européen Charles Michel, les représentants des Nations unies, d’une quarantaine de pays ainsi que des géants de l’Internet se retrouvent mercredi dans la ville multiculturelle du sud de la Suède, à l’invitation du Premier ministre Stefan Löfven.

En fin de parcours -il va quitter ses fonctions en novembre- Stefan Löfven a fait de la lutte contre l’antisémitisme un de ses derniers grands combats, promettant de mieux protéger les quelque 15.000 à 20.000 juifs de Suède.

Dans le pays scandinave, les plaintes liées à des délits antisémites ont augmenté de plus de 50% entre 2016 et 2018, passant de 182 à 278 (6% des plaintes pour délits racistes), selon les dernières statistiques disponibles du Conseil de prévention de la délinquance.

Les autorités ont promis de renforcer les ressources de la police, d’augmenter l’enveloppe dédiée à la protection des congrégations les plus menacées et à la prévention chez les jeunes.

L’inquiétude de l’antisémitisme en ligne

Malmö avait particulièrement suscité l’inquiétude à partir du début des années 2000, du fait des incivilités, insultes et agressions visant la petite communauté juive (environ 500 à 600 personnes aujourd’hui, quatre fois moins qu’en 1970).

Des problèmes qui avaient valu au grand port suédois d’être considéré comme un des foyers d’un nouvel antisémitisme en Europe, alors que c’est par Malmö que les Juifs danois avaient fui les nazis et que c’est là qu’avaient afflué dans des bus blancs des survivants de la Shoah à la libération.

L'homme a été placé sous contrôle judiciaire.

La nouvelle inquiétude est de voir l’antisémitisme proliférer en ligne. «L’antisémitisme prend la forme d’une haine extrême sur les réseaux sociaux, il ne s’est pas seulement déplacé là, mais il s’y est élargi», estime Ann Katina, la dirigeante de la communauté juive de Malmö.

La semaine dernière, l’Union européenne a présenté sa première stratégie de lutte contre l’antisémitisme face à une «hausse inquiétante», avec notamment un important volet contre la haine en ligne.

Selon l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, neuf Juifs sur 10 estiment que l’antisémitisme a augmenté dans leur pays, et 38% ont envisagé d’émigrer parce qu’ils ne se sentent plus en sécurité dans l’UE.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire