News 24-7

un incendie détruit 70 hectares de forêt, le feu fixé par les pompiers

Une enquête de gendarmerie est en cours afin de comprendre les causes du sinistre tandis que les pompiers essaient d’éviter les risques de reprise de l’incendie.

Débuté mardi en fin de matinée, un incendie qui s’est déclaré en Lozère et qui a détruit 70 hectares de forêt en fin d’après-midi dans le site classé des gorges du Tarn est désormais maîtrisé, assure auprès de BFMTV le lieutenant-Colonel Dominique Turc, chef du centre SDIS du département.

« A l’heure actuelle le feu est fixé, mais avec une vigilance et surveillance très importante pour éviter les reprises. On traite les lisières, c’est très fastidieux car il y a un relief délicat et pentu. C’est pour éviter les reprises au niveau des heures les plus chaudes de la journée. On est déjà au-delà des 20°C à 9h », détaille-t-il à notre antenne.

En ce qui concerne les causes du départ de l’incendie, elles restent pour l’heure inconnues. « Nous n’avons pas d’idées, il serait parti du bord de route. C’est la gendarmerie qui enquête », ajoute-t-il, précisant qu’au plus fort de l’opération, 150 pompiers étaient mobilisés.

Quatre Canadairs ont procédés à des dizaines de largages, épaulés par deux avions Dash qui sont également intervenus des dizaines de fois avant la tombée de la nuit, avec notamment un produit retardateur pour ralentir la progression du feu.

Vigilance

Le feu s’était déclaré peu avant midi au-dessus de la cité médiévale de Sainte-Enimie, labellisée « plus beaux villages de France » et située en plein coeur des gorges du Tarn, un site touristique classé au patrimoine de l’Unesco.

L’incendie a rapidement progressé vers le sommet avec un vent soutenu et une température de 30 degrés, en s’approchant du hameau de Cabrières, léchant même les murs des cinq maisons qui ont été sauvées par les pompiers. Il a poursuivi sa course dans des barres rocheuses difficiles d’accès par le sol, brûlant sur son parcours des pinèdes de résineux. La route menant aux gorges, jonchée de pierres, a été fermée à la circulation.

Afin d’éviter que les incendies se multiplient dans cette même zone, et alors que les températures devraient continuer à grimper dans la journée, Dominique Turc demande aux riverains d’adopter un bon comportement.

« Faire très attention avec les barbecues, ne surtout pas jeter de mégots en bord de route, avoir un comportement citoyen et responsable dans l’emploi du feu », explique-t-il.

Début d’une longue série?

Au vu de la situation climatique actuelle, la situation s’annonce critique pour les semaines à venir. Marjorie Bertrand, ingénieure hydrogéologue en charge du développement chez Imageau, une plateforme citoyenne pour visualiser l’état de la sécheresse en France, explique le haut risque d’incendie par deux facteurs: le manque d’eau et les températures élevées.

« Le déficit de pluie entre les mois d’hiver et de printemps est compris entre 40% et 60%. Toute la France est concernée par un manque de pluie. C’est un premier facteur. Le deuxième, ce sont les températures sur l’ensemble du territoire. Elles sont supérieures de +2°C par rapport aux normales de saison, surtout dans le Gard où au mois de mai, les températures enregistrées étaient de +4°C au-dessus des normales de saison », poursuit-elle.

Invité sur notre antenne ce matin, Éric Brocardi, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, détaille comment le réchauffement climatique et la hausse des températures a directement modifié le travail des soldats du feu.

« Les incendies se multiplieront, c’est une certitude, et ils se multiplient tout au long de l’année », craint-il.

« Aujourd’hui on parle de chaleur précoce, mais depuis 2/3 ans on constate des feux qui arrivent plus tôt dans la saison et sur tout le territoire national. Il ne faut pas oublier que tout le territoire est touché, on en retrouve des parcelles brûlées en Seine-Maritime ou en Bretagne. En 2021, 120 hectares ont brûlé dans l’Indre. Les moyens s’adaptent aux nouveaux risques », assure-t-il.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 406

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.