News 24-7

un médecin du Val-de-Marne placé en détention provisoire

Un médecin du Val-de-Marne est soupçonné d’avoir vendu au moins 220 faux pass sanitaires. Il avait été interpellé mardi et placé en garde à vue avec deux complices présumés.

Un médecin du Val-de-Marne soupçonné d’avoir vendu au moins 220 faux pass sanitaires a été mis en examen et placé en détention provisoire jeudi soir, a indiqué ce vendredi le parquet de Créteil, sollicité par l’AFP.

Une vingtaine de clients écopent d’amendes allant de 800 à 1500 euros, d’après une source proche du dossier.

« Escroquerie aggravée » et « faux administratifs »

Le médecin avait été interpellé mardi et placé en garde à vue, avec deux complices présumés, une femme de 53 ans et un homme de 49 ans, dans le cadre d’une enquête pour « escroquerie aggravée » et « faux administratifs ».

L’homme a été mis en examen pour « complicité d’escroquerie aggravée » et « blanchiment », sous contrôle judiciaire. La femme a été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté pour « complicité d’escroquerie aggravée », un statut moins incriminant que celui de mis en examen.

Le médecin mis en examen, âgé de 56 ans, tient un cabinet dans la petite ville de Joinville-Le-Pont, au sud-est de Paris. Il est soupçonné d’avoir vendu au moins 220 faux pass, pour un prix affiché à 1000 euros pièce.

Les enquêteurs soupçonnent également le médecin de fraude auprès de la Sécurité sociale. Au moins trois départements – Seine-Saint-Denis, Paris et le Val-de-Marne – seraient victimes.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire