Home Faits Divers Un procès et un nouvel album : Aya Nakamura et ses fans vivent une semaine cruciale
Faits Divers

Un procès et un nouvel album : Aya Nakamura et ses fans vivent une semaine cruciale

Par sudouest.fr avec AFP

Son procès pour violences réciproques s’ouvre jeudi. Son nouvel album « DNK » sort vendredi. Elle a déjà rempli deux Accor Hotel Arena. Scène, prétoire et platine, c’est la semaine Nakamura

En pleine promotion de son album « DNK » qui sortira ce vendredi 27 janvier, la superstar de 27 ans, chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde, et son ancien compagnon, le producteur de 34 ans Vladimir Boudnikoff, devront répondre jeudi 26 janvier devant la justice de « violences réciproques par conjoint avec Incapacité Temporaire de Travail de moins de huit jours ».

Sur le même sujet

Dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août 2022, Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff – qui était alors son conjoint – se seraient livrés à des violences réciproques. La police locale était ce soir-là intervenue une première fois vers 1 h 45 sur fond de tensions. Mais à ce stade, « il n’y avait pas de notion de violences ». La police avait alors quitté les lieux.

Griffures, « pas vraiment des coups »

Plus tard dans la nuit, Aya Nakamura était revenue sur place accompagnée de deux amis, expliquant vouloir récupérer des affaires. Disant craindre pour sa sécurité, Vladimir Boudnikoff avait alors contacté la police qui s’était déplacée une seconde fois et avait alors interpellé la chanteuse et ses amis. Placée en garde à vue, Aya Nakamura avait affirmé avoir subi des violences de la part de son conjoint. Celui-ci avait à son tour été mis en garde à vue le dimanche matin. « Il n’y a pas eu vraiment de coups », affirme une source proche du dossier, qui évoque des « griffures » pour les deux protagonistes et « le fait qu’il l’a maintenue au sol ».

Le couple était finalement ressorti libre avec une convocation devant le tribunal correctionnel. « Nous avons fait des bêtises ce soir-là et c’est la vie aussi », avait écrit le producteur de musique sur Instagram quelques jours après les faits. « La femme que j’aime et moi-même allons très bien. Vraiment rien de grave, rien », avait-il affirmé.

Sortie de “DNK” vendredi

Mais pour Aya Nakamura, l’actualité sera aussi artistique avec la parution de son quatrième album, «DNK», en référence aux consonnes de son patronyme Danioko, qui doit sortir vendredi. Pour ses trois dates annoncées en mai, l’Accor Arena à Paris affiche complet.

Peu d’élus ont eu la chance de l’écouter… Mais à en croire nos confrères de « L’Obs », elle fait ce qu’elle sait faire de mieux. « Son nouveau disque aurait pu s’intituler « les Blessures d’une femme puissante » : on y entend la voix d’une féminité tout entière livrée aux émois de son « corazon », aux pourparlers avec son « bébé », son « doudou », son « daddy ». Une espèce d’infini courrier du cœur et du corps, sur un air d’afrobeat : « Sans toi c’est chaud ».

Somme toute, Aya Nakamura ne prend pas trop de risques : diablement dansante, percutante, caressante, elle creuse son sillon afro-caribéen, dans des pâmoisons d’autotune et des zébrures de guitares cristallines. On ne se lasse pas de « SMS », un zouk gracieux qui textote, gigote, tournicote, bergamotte. On kiffe le torride « Tous les jours » (« Lui, il veut le corps à corps/Tous les jours »). Tubes ! En résumé : « Tu veux trouver comme moi/Y a pas ».

Related Articles

Faits Divers

Landes : trois véhicules entrent en collision à Saint-Avit, trois personnes évacuées en urgence absolue

En ce début d’après-midi, ce mercredi 8 février, un choc frontal impliquant trois...

Faits Divers

Grave accident de la route près de Toulouse : un choc frontal fait au moins 2 morts et 2 blessés graves

Un choc frontal survenu ce mercredi à la mi-journée a fait au...

Faits Divers

Un homme interpellé à Marseille après 24 vols commis dont plusieurs à Saint-Raphaël

L’homme a reconnu vingt-quatre faits, tous commis dans la cité de l’Archange...