Un Si Grand Soleil : Claire et Hélène vont-elles redevenir amies ? Les confidences de Mélanie Maudran sur la suite de l’intrigue – News Séries

Alors que Claire est persuadée qu’Hélène cherche toujours à lui nuire dans « Un Si Grand Soleil », Mélanie Maudran s’est confiée à notre micro sur cette grande intrigue, sur la mort récente de Myriam, et sur ce qui attend le couple Claire-Florent.

AlloCiné : L’année écoulée a été mouvementée pour Claire dans Un Si Grand Soleil. Quel regard portez-vous sur la saison qui vient de s’achever ?

Mélanie Maudran : Ça a été une saison très intense ! J’ai ressenti la même intensité qu’au lancement de la série, que ce soit en termes de présence ou sur les intrigues. C’était une saison très intéressante, très fournie et très nourrie pour mon personnage.

La mort de Myriam a été un très gros choc pour Claire. Le départ de Pauline Paolini était une surprise pour vous ?

Oui, bien sûr. Ça a été assez soudain. Ça arrive sur des séries comme Un Si Grand Soleil. Il y a des arrivées et des départs. C’est un peu le jeu. J’étais très attachée à Pauline et à son personnage. On avait vraiment trouvé une cadence, un rythme et une entente qui étaient très agréables. Ça m’a embêtée qu’elle parte. Après, ça a servi aussi une intrigue très forte. Évidemment, quand quelqu’un part, surtout lorsqu’il s’agit d’un personnage comme celui-là, ça emmène également sur des terrains émotionnels très différents qui sont intéressants pour la série.

L’amitié Claire-Myriam était l’un des points forts de la série. On espère que Claire retrouvera une aussi belle amitié…

Moi aussi parce que, mine de rien, entre la déception avec Hélène (Sophie Le Tellier) et la mort de Myriam, Claire n’a plus personne. Elle a sa famille mais elle n’a plus d’amis. Et c’est quand même bien d’exploiter aussi ce versant de son histoire.

L’intrigue autour d’Hélène a été l’un des moments forts de la saison dernière. Claire a toujours été un personnage dans l’empathie, qui a tendance à pardonner facilement, mais ce n’est pas du tout le cas avec Hélène…

Les auteurs nous emmènent parfois sur des terrains auxquels on ne s’attend pas donc il se peut qu’Hélène et Claire se réconcilient. Mais je pense qu’en l’état actuel des choses, elle est allée trop loin. Je pense que Claire va se calmer à un moment donné si elle voit vraiment qu’Hélène n’est plus la même.

Il va falloir que Claire avance mais elle ne pourra jamais faire table rase du passé. Elles ne pourront jamais redevenir amies comme avant. À mon grand regret d’ailleurs parce que j’adore Sophie Le Tellier. On s’éclate toutes les deux. Maintenant, qu’il y ait une entente cordiale entre Claire et Hélène et qu’elles se retrouvent sur quelques intrigues, notamment autour du travail, peut-être. Ce sera la surprise.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce qui va arriver entre Claire et Hélène au cours des prochains épisodes ?

Bizarrement, il va se produire des événements étranges qui vont ramener Claire vers Hélène. Claire et Florent viennent d’arriver dans un quartier réputé pour être paisible mais mon personnage retrouve des animaux morts à proximité de la maison, une boîte aux lettres cassée. Claire va tout de suite soupçonner Hélène. Évidemment, ça va créer des tensions avec son père parce que lui est en train de tomber amoureux de son côté.

C’est vrai qu’en plus de tout ça, il y a cette histoire d’amour naissante entre Victor et Hélène que Claire ne supporte pas…

Ça, c’est le pire je trouve (rires). À titre personnel, je trouve que quelqu’un qui s’immisce dans la vie de l’une des personnes qu’on aime le plus et qui prend d’un coup toute la place, c’est compliqué.

Fabien Malot/FTV

La situation va finir par créer des tensions avec Florent (Fabrice Deville), c’est bien ça ?

Oui parce que Florent ne voit pas le mal. C’est un personnage qui a toujours de bonnes intentions. Comme il a été établi que l’état d’Hélène était lié à des médicaments, il ne comprend pas vraiment la vision de Claire. Forcément, cela a des impacts sur la vie de famille. Florent va gérer comme il peut avec beaucoup de douceur et de compréhension mais il y a des moments où il va en avoir ras-le-bol. Ça se comprend (rires).

Même si cela a en effet été prouvé que son comportement était causé par des médicaments, on ne peut s’empêcher de se demander si Hélène ne serait pas malgré tout pas une manipulatrice. Aura-t-on un jour la réponse ?

Probablement mais c’est quelque chose qui va se développer dans le temps à travers le personnage d’Hélène. Ça dépendra de la direction qu’il prend.

En parallèle de tout ça, on découvre enfin la nouvelle maison de Claire et Florent, que les auteurs nous teasent depuis des mois…

Oui, il y a quand même des moments joyeux dans tout ça. La joie revient dans la maison parce qu’ils ont ce nouveau projet. C’est très sympa et ça occasionne des beaux moments de famille. Et puis c’est une très jolie maison dans le centre de Montpellier.

La famille va-t-elle enfin se ressouder avec le retour d’Enzo (Teïlo Azaïs) ?

Oui, tout est bien qui finit bien (rires).

En parlant de cette famille recomposée, quel regard portez-vous sur la jolie relation qui unit Claire et Kira ?

J’aime beaucoup la relation qui est en train de se construire entre Claire et Kira (Coline Ramos-Pinto). Kira est clairement devenue sa fille. Est-ce que les choses vont s’officialiser ? En tout cas, j’aimerais bien que ça aille plus loin et que ça devienne officiellement sa fille. Claire est très très attachée à Kira. Même si les débuts ont été un peu laborieux, il y a une vraie tendresse entre elles.

Kira vit actuellement sa première peine de cœur à cause de Louis. Claire va-t-elle la soutenir dans cette épreuve ?

Claire voit Kira devenir une femme, avoir ses premiers émois amoureux. Claire est là mais elle n’est pas non plus trop présente. Elle est plutôt là si elle a besoin d’elle, pour l’écouter, la soutenir, la faire sortir si elle n’a pas le moral. Elle l’accompagne en somme. 

Est-ce que cela va finir par se faire entre Kira et Louis (Sylvain Boccara) ?

Je n’en ai absolument aucune idée. Je ne sais pas ce que les auteurs nous réservent avec cette histoire.

Capture d’écran/FTV

Vous avez à peu près trois mois d’avance par rapport à la diffusion sur France 2. Qu’est-ce qui attend votre personnage dans les semaines à venir ?

J’ai pris un peu de temps pour moi donc Claire ne va pas apparaître beaucoup à l’écran. Je pense qu’après on va repartir sur quelque chose de centré sur la vie familiale, la nouvelle maison et les enfants. C’est l’une des raisons pour lesquelles on a changé de décor. J’étais très attachée au décor dans lequel j’ai été depuis quatre ans mais pour développer des intrigues familiales, c’est mieux d’être dans un environnement plus grand. Et puis Florent a une meilleure situation. Cela ne devenait plus cohérent de rester dans un petit appartement.

Pensez-vous que Théo (Gary Guénaire), le fils de Claire, pourrait revenir un jour ?

Gary est sur d’autres projets. Il fait beaucoup de théâtre, donc je ne pense pas.

Vous avez gardé contact avec lui ?

Bien sûr ! On avait un lien très très fort avec Gary. J’ai beaucoup regretté son départ.

Vous avez des envies pour Claire ? Des sujets que vous aimeriez défendre ?

Je trouve que je suis assez bien servie en termes de sujets à défendre. J’en ai déjà touché beaucoup. Le dernier en date, sur la manipulation, je l’ai trouvé particulièrement intéressant car c’est un sujet d’actualité. Il y a aussi la vie de famille recomposée. C’est tellement devenu normal que je trouve ça sympa de montrer une famille de personnes qui se sont choisies. C’est un autre schéma et je trouve ça bien.

Avez-vous d’autres projets à venir dont vous pouvez parler ?

Je pars tourner sur Cassandre la semaine prochaine. Je suis ravie de participer à cette série que j’aime le temps d’un épisode. J’aime beaucoup Gwendoline Hamon et Dominique Pinon.

Discutez-vous avec France Télévisions de la possibilité de tourner des unitaires pour eux en parallèles de Un Si Grand Soleil ?

Ça reste une volonté des deux côtés mais tout dépend de la période. Cette année par exemple, Claire a été beaucoup présente dans les intrigues. C’est compliqué de s’extraire et de trouver le bon moment pour faire autre chose. Mais là, j’ai le temps de faire Cassandre en tout cas. On y va par étapes.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.