News 24-7

une centaine d’arbres tombés au sol à Paris

Les intempéries ont causé des dégâts matériels dans la nuit de mercredi puis dans la journée de jeudi.

153 km/h. C’est la vitesse jusqu’à laquelle le vent porté par la tempête Aurore a soufflé au sommet de la Tour Eiffel, selon les données de Météo France. Les rafales n’ont pas été sans conséquences dans la capitale, placée en vigilance orange ce jeudi. Si aucune perte humaine n’a à cette heure été constatée, des dégâts matériels ont été identifiés.

Au moins 130 arbres sont tombés sous l’impact du vent dans l’espace public et les bois parisiens, selon un bilan provisoire rapporté par Le Parisien. Notamment dans les 13e et 16e arrondissements, indiquent des internautes, ou encore dans le jardin du Luxembourg.

La chute du toit d’un immeuble de cinq étages, rue de l’Ourcq, au cours de la nuit, a impliqué la mobilisation des agents de la propreté de la capitale, a indiqué Colombe Brossel, adjointe à la mairie et élue du 19e, sur Twitter.

Le reste de la région n’a pas été épargné par les dégâts. À Nogent-sur-Marne par exemple, dans le Val-de-Marne, des arbres étaient encore couchés sur les chaussées aux premières heures de la matinée ce jeudi.

Dans les Hauts-de-Seine, les pompiers de Paris sont intervenus en début d’après-midi aux abords de la Tour Saint-Gobin, à La Défense, où « un risque de décrochage », avait été identifié. L’intervention a nécessité l’établissement temporaire d’un périmètre de sécurité.

Au total, les sapeurs-pompiers ont « réalisé une trentaine d’interventions à Paris et sur la petite couronne », expliquent-ils à nos confrères.

Les intempéries ont également eu un impact sur les transports en commun. D’importantes perturbations ont été enregistrées sur les lignes de RER, mais la majorité fonctionnent désormais normalement.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire