Home En bref Urbanisation, cimetière… Le maire de Saint-Vincent dresse un état des lieux des projets du village
En bref

Urbanisation, cimetière… Le maire de Saint-Vincent dresse un état des lieux des projets du village

Alain Rouquayrol, maire de Saint-Vincent, aux côtés du député Laurent Esquenet-Goxes et du conseiller départemental Gilbert Hébrard.
Alain Rouquayrol, maire de Saint-Vincent, aux côtés du député Laurent Esquenet-Goxes et du conseiller départemental Gilbert Hébrard.

Maire de la commune de Saint-Vincent, Alain Rouquayrol a présenté ses vœux à la population, dimanche 8 janvier 2023. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du député Laurent Esquenet-Goxes et de Gilbert Hébrard, conseiller départemental du canton de Revel.

« Les communes sont de moins en moins aidées et les restes à charges de plus en plus lourds », a d’emblée souligné l’élu, se satisfaisant malgré ce contexte financier difficile d’avoir pu lancer, avec son conseil municipal, plusieurs chantiers importants pour le village.

À lire aussi

  • Patrimoine en Lauragais. Une monographie du village de Saint-Vincent

Urbanisation de la route de Trébons

Le maire citait en premier lieu les « gros travaux d’urbanisation route de Trébons » qui se sont déroulés en même tant que l’effacement des réseaux électriques et télécom. « C’est grâce à l’aide du Département qui a subventionné à 80 % l’effacement du réseau électrique, à 20 % celui du réseau télécom, à 40 % la création du piétonnier et 100 % du montant de la réfection des 350 mètres de voirie, payé directement à Eiffage, que nous avons pu finaliser notre projet », précisait le maire.

Alain Rouquayrol précisait que ces travaux étaient en cours d’achèvement et devraient être terminés d’ici la fin du mois de janvier.

Un terrain acheté pour se constituer une réserve foncière

Le maire de Saint-Vincent rappelait que le deuxième investissement de taille réalisé en 2022 avait consisté en l’acquisition d’un terrain contigu à la mare du cimetière.

« Le propriétaire souhaitait vendre la parcelle et la commune l’a rachetée de façon à créer une réserve foncière. Grâce à une bonne négociation nous l’avons payé moins de 10 000 € l’hectare… », notait l’édile.

À lire aussi

  • Villefranche-de-Lauragais : des vêtements à petits prix dans cette boutique de seconde main

Des dossiers qui restent à boucler

Alain Rouquayrol évoquait ensuite le dossier de l’extension du cimetière qui reste pour le moment en stand-by : « L’étude de l’hydrogéologue, qui a duré un an, a montré que l’espace qui lui était destiné se trouvait sur une nappe phréatique à moins d’un mètre et nous devons poursuivre d’autres investigations avec un hydrogéologue nommé par l’ARS afin de déterminer le lieu exact où nous pourrons agrandir. Pour l’instant, nous récupérons de la place dans le cimetière actuel. »

Il annonçait également la volonté de la collectivité de refaire la toiture et l’isolation du bâtiment communal situé à côté du foyer afin de dédier la partie du rez-de-chaussée aux archives de la mairie et éventuellement aménager à l’étage un appartement pour permettre à la commune de disposer d’un revenu locatif.

« Néanmoins l’année 2023 sera consacrée à stabiliser notre trésorerie après les réalisations effectuées », avertissait Alain Rouquayrol après avoir dressé la feuille de route de sa municipalité.

À lire aussi

  • Octobre rose : ce petit village du Lauragais s’est mobilisé pour coudre 212 bonnets en une journée

« Le village a pratiquement retrouvé son calme »

Enfin, le maire adressait des remerciements en série : à ses collègues du conseil municipal, à la secrétaire de mairie Joëlle Guillaume pour sa « volonté constante de se former » et la réalisation de son travail « avec beaucoup d’application et de volonté », à Odile Boutet pour son « travail toujours parfait », à Cédric Lalanne et Roland Cantié pour la réhabilitation des points d’eau et enfin à Jean Latcher et son équipe pour l’animation du comité des fêtes.

Avant de conclure son discours en se félicitant de la disparition de certains petits trafics de drogue et incivilités un temps recensés dans la commune : « Comme vous avez pu le constater le village a pratiquement retrouvé son calme d’antan. Le travail et la coopération avec la gendarmerie et les parents ont payé. Nous espérons que ce mauvais passage est derrière nous et qu’il n’y aura pas de récidive. Restons tous vigilants par rapport à nos enfants », avertissait-il.

Related Articles

En bref

Marne : Sylvie Bruneaux devient la nouvelle bâtonnière de saint Vincent

Fête faite de traditions, la Saint-Vincent fait honneur au village. ©LPB C’est...

En bref

Marne : le brevet des collèges, souvenir pour les uns, angoisse pour les autres…

Des élèves fiers de recevoir leurs diplômes ©DR Ils sont 73 anciens...

En bref

Foot (N3). Fougères poursuit son impressionnante série

Simon, double buteur ©La Chronique républicaine Il ne fallait pas arriver en...

En bref

Château-Thierry : collège et lycée à l’heure allemande

À l’issue de la réception à l’hôtel de ville. ©LPB Les élèves...