Sud

USAM Intraitable, Nîmes écrase Dunkerque et reste co-leader de la Liqui Moly Starligue

La Green team n’a pas fait dans le détail en s’imposant à Dunkerque 29-21. Avec ce quatrième succès consécutif, les joueurs de Franck Maurice restent invaincus dans la Liqui Moly Starligue. Ils partagent la première place avec le PSG qu’ils recevront samedi au Parnasse.

Après avoir battu successivement Saran, Chartres et Limoges, les Nîmois remettent leur invincibilité en jeu avec ce déplacement à Dunkerque. Mais l’USAM a bien l’intention de rejoindre le PSG, qui a pulvérisé Cesson-Rennes (45-22) samedi, en tête du championnat de France. Pour cela, il faut impérativement s’imposer dans le Nord. Tout débute de la meilleure des façons avec un départ canon de la Green team qui s’envole pour mener (1-8, 9e).

Les Dunkerquois sont KO et l’USAM maintient son adversaire à distance respectable. Le score à la pause parle de lui-même : 10-20 pour Nîmes. Le match semble déjà pratiquement gagné. Mais bien que bénéficiaires d’une confortable avance, les joueurs de Franck Maurice ne tombent pas dans le piège de la décontraction ou du relâchement. En fin de rencontre, les joueurs locaux adoucissent légèrement l’addition, mais il y déjà bien longtemps que la victoire a choisi son camp. Les Usamistes peuvent lever les bras au ciel, ils s’imposent 29-21.

Jakobsen et les Nîmois gagnent facilement à Dunkerque (photo Lisa Castres / USAM)

Les 17 balles perdues par les Dunkerquois ont bien aidé les Nîmois, qui ont pu aussi compter sur les dix arrêts de Desbonnet et les sept buts de Sanad. Ce soir, l’USAM partage la première place de la Liqui Moly Starligue avec le Paris Saint-Germain (premier à la différence de buts). Samedi prochain, les joueurs de la capitale viendront au Parnasse pour l’incontestable choc de la 5e journée de championnat. On en salive d’avance.

Norman Jardin

Quatrième journée de Liqui Moly Starligue. DUNKERQUE – USAM 21-29 (mi-temps : 10-20).

 Dunkerque : Bellahcene (7/24 aux arrêts), Kieffer (2/11 aux arrêts) ; Afgour (2/2), Billant (1/1), Nagy, Avelange-Demouge (3/5), Tossin (3/3), Martinez (1/6), Pujol (3/4), Garain (0/4), Rahim (1/1), Marie-Joseph (1/2), Pelayo (1/4), Nyembo (1/2) et Imare (4/5).

 USAM : Paul (2/13 aux arrêts), Desbonnet (10/19 arrêts aux arrêts) ; Poyet, Rebichon (2/2), Nyateu (3/4), Jakobsen (4/6), Gibernon, Dupuy, Hesham, Guigou (2/3), Salou (3/7), Tobie (6/7), Acquevillo (0/1), Joblon, Minel (2/6) et Sanad (7/10).





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 893

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.