Sud

USAM Les Nîmois punissent Toulouse 26-35 et se positionnent pour l’Europe

Handball Toulouse vs USAM (Photo USAM)

Sous une chaleur de plomb, les Nîmois punissent Toulouse et se positionnent à la sixième place du championnat, qualificative pour la coupe d’Europe. En dominant leur adversaire tout le long du match, l’USAM est aller chercher une victoire précieuse à Toulouse, une équipe concurrente pour les places qualificatives européennes.

Alors que l’US Créteil a assuré son maintien en allant s’imposer dans le Nord de la France sur le terrain de Dunkerque (25-28) hier soir, le Fenix Toulouse Handball et l’USAM sont deux équipes européennes cette année qui aspirent à décrocher de nouveau une des six premières places qualificatives. Du côté de Nîmes, M. Salou était absent suite à une blessure à la main.

Une rencontre aux airs de revanche puisqu’au match aller, les Nîmois s’étaient inclinés au Parnasse sur le fil (25-26). « Une défaite ici et ce sera très compliqué d’aller chercher une place qualificative en coupe d’Europe », lance Yann Balmossière juste avant le match.

Maitrise totale en première période

La première période est maitrisée totalement par les hommes de Yann Balmossière et Jérôme Chauvet qui marquent 19 buts et rentrent aux vestiaires avec 6 longueurs d’avance (Mi-temps, 13-19).

Les Nîmois, extrêmement consciencieux en ce début de partie, profitent des largesses en défense des Toulousains et empilent les buts (3-6, 9e). Plantés sur une défense agressive et le talent du gardien Rémi Desbonnet, la Green Team joue très vite en contre et punit lourdement son adversaire du jour qui se découvre en attaques impatientes. Mohamed Sanad martyrise la défense toulousaine et empile les but comme on enfile des perles (6-11, 15e). Même si les toulousains marquent deux buts en fin de première période, la Green Team prend une option sur la victoire en recouvrant les vestiaires avec six longueurs d’avance.

Pas de révolte pour Toulouse

La deuxième période est gérée par l’USAM qui conserve une avance confortable et réussit à contenir les assauts toulousains notamment grâce à Rémi Desbonnet qui a fermé la cage ce soir avec 33,3% d’arrêts (20-26, 47e). En fin de match, les Nîmois réussissent même à augmenter leur avance en éteignant les velléités offensives de leur adversaire et les espoirs de son public. La fin de match confirme la domination de l’USAM qui creuse encore l’écart et gagne ce match maitrisé de bout en bout. Les soeurs sifflet, Charlotte et Julie Bonaventura mettent un terme au calvaire toulousain sur le score de 26-35.

Avec la défaite hier de Cesson-Rennes du côté de Nantes, les Nîmois se positionnent idéalement à la sixième place du championnat, qualificative à la course à l’Europe puisque l’exclusion des clubs russes et biélorusses devrait libérer une place.

 

26e journée de Starligue. Palais des sports A. Brouat de Toulouse Arbitres : Charlotte et Julie Bonaventura. Toulouse– USAM Nîmes Gard . (Mi-temps : 13-19). Deux minutes à Toulouse : Sokolic (9e et 34e), Petterson (40e), Abdi (52e). 

Toulouse : Lettens (4 arrêts sur 27 tirs), Cantegrel (1 arrêts sur 4 tirs),  Chelle (1/2), Feuchtmann (3/7), Wagner (0/2), Balenciaga (4/5), Gilbert (2/4), Kempf (3/3), Borzas, Piovan, Claire, Pettersson (1/1), Ilic (5/6), Martins Vieira (4/6), Sokolic, Abdi (3/7). Entraîneur : Danijel Anđelković. 

Nîmes : Desbonnet ( arrêts sur 39 tirs dont 2/2 au pen), Paul; Poyet, Gallego (2/2), Rebichon (1/1), Nyateu (4/5), Jakobsen (2/2), Gibernon (1/2), Guigou (3/3), Tobie (0/2), Acquevillo (3/5), Yasuhira, Minel (1/4), Bonnefond, Sanad (13/15 dont 4/4 au pen). Entraîneur : Yann Balmossière. 

Yannick Pons





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 653

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.