Sud

UZÈS Les Toqués du rire de retour, avec plus d’humoristes et plus de chefs

Organisateurs et partenaires de la deuxième édition des Toqués du rire, à l’Ombrière d’Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Rire et bien manger : la recette qui a fait le succès du premier Toqués du rire sera reconduite les 3, 4 et 5 novembre à l’Ombrière d’Uzès. 

Et pour cette deuxième édition, l’organisateur Uz’events a choisi d’en faire plus, avec huit humoristes en tout, dont Élie Semoun en tête d’affiche, Yann Guillarme en maître de cérémonie, et une soirée de plus le jeudi. Une soirée supplémentaire consacrée à « la jeune génération du rire », comme la qualifie l’organisatrice de l’événement, Lara Mauger. Ainsi, on y retrouvera Jo Brami, Félix Dhjan, Nash et Edgar-Yves, sur le même principe que la soirée du vendredi, qui verra quant à elle Élie Semoun, Chicandier, Antonia de Rendinger et Guillaume Bats se produire, alors que les chefs partenaires de l’événement proposeront des mises en bouche gastronomiques en début de soirée. 

D’ailleurs, il y a aussi du nouveau du côté des chefs, avec en plus de Julien Lavandet, Benjamin Delille, Jean-Paul Lecroq et Krishna Léger l’arrivée d’un nouveau, le chef du traiteur la Loggia, Nathan Henck. « L’idée est de proposer des mises en bouche avec des choses locales, fraîches, issues d’artisans locaux, du veau de pays, de la truite d’ici, du foie gras », défriche le chef Jean-Paul Lecroq. Les mises en bouches seront différentes le jeudi et le vendredi. Quant aux vins, ils seront sélectionnés par le caviste uzétien Trésor des vignes. 

Le samedi, ce sera au tour de la soirée de gala, avec les humoristes du vendredi (Élie Semoun, Chicandier, Antonia de Rendinger et Guillaume Bats) mais un menu de cinq plats spécialement concocté par Julien Lavandet du domaine de la Privadière servi à table. « Il y aura aussi des danseuses et des invités d’honneur », précise Lara Mauger. Le menu doit être mis en ligne très prochainement. 

Une soirée qui affichait complet l’année passée, et qui part de nouveau pour l’être, et vite : « Nous aurons peut-être 30 billets en vente sur la billetterie tout au plus », précise Lara Mauger. Il faudra donc être à l’affût pour décrocher son précieux sésame, ou alors se rabattre sur les deux premières soirées. D’ailleurs, les organisateurs mettent en place un pass jeudi et vendredi à 70 euros. Sinon, les tarifs démarrent à 36 euros tout compris pour le jeudi, 42 euros pour le vendredi. Quant à la soirée de gala, elle est à 185 euros hors taxes. Après avoir affiché complet l’an passé avec une jauge covid, cette année les organisateurs tablent sur 750 personnes par soir le jeudi et le vendredi, et 210 le samedi.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La billetterie est ici.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 134

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.