Val-d’Oise. Un exercice de sécurité civile grandeur nature organisé à Grisy-les-Plâtres

qc
Policiers, gendarmes, pompiers, équipes du Samu, de la Croix-Rouge et la sécurité civile sont mobilisés pour l’exercice. (©Dr)

Des axes routiers fermés, des véhicules de secours qui se suivent sirènes hurlantes, un hélicoptère qui sillonne le ciel et des détonations qui retentissent. Pas de panique, il s’agit là d’un exercice de la sécurité civile.

Ce mardi 20 septembre 2022, la préfecture du Val-d’Oise organise une manoeuvre grandeur nature Grisy-les-Plâtres et dans le secteur des communes de Livilliers, Génicourt, Épiais-Rhus et Cormeilles-en-Parisis. « L’objectif est de parfaire et tester les techniques d’intervention et la coordination des services de secours », indiquent les services de la préfecture. Ainsi policiers, gendarmes, pompiers, équipes du Samu, de la Croix-Rouge et la sécurité civile sont mobilisés.

« Faire face à toutes situations d’urgence »

«  Ces exercices, réguliers et réalistes, sont une nécessité pour renforcer l’efficacité et la coordination des dispositifs opérationnels et faire face à toutes situations d’urgence », indiquait la préfecture du Val-d’Oise lors d’un événement similaire organisé sous le tunnel de l’A115 en novembre dernier.

Pour cet entraînement, plusieurs axes et route seront coupés de 21h jusqu’à 4h.

  • La D22 /rue de Normandie à Epiais Rhus
  • La Jonction D64/ rue de Normandie – rue SaintDidier à Epiais Rhus
  • Le rond point D22
  • La sortie Cormeilles en Vexin – rue de Cormeilles
  • La rue de Cormeilles/D915 à Cormeilles en Vexin
  • Le carrefour rue Butel/D64/rue des Maurois à Grisy-Les-Platres
  • La rue de Butel/rue Robert Machy à Grisy-Les-Platres
  • La jonction rue du Général de Gaulle/ D64 à Grisy-Les-Platres

Ne pas encombrer les centres d’appels des secours

Si aucune conduite à tenir n’est demandée à la population, la préfecture souligne que des interventions de sécurité et de secours « seront visibles tout au long de la soirée et de la nuit. Elle demande ainsi de ne pas encombrer les centres d’appel des pompiers ou de la gendarmerie, de ne pas s’approcher du lieu de l’exercice et de ne pas diffuser de fausses informations.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Gazette du Val d’Oise dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.