En bref

Vers un assouplissement du pass sanitaire ?

Le pass sanitaire pourrait-il bientôt disparaître ? L’épidémie est en recul sur tout le territoire et les restrictions pourraient être assouplies.

Le taux d’incidence, soit le nombre de cas de Covid-19 déclarés sur une semaine, s’élève à 49 pour 100.000 habitants. C’est en dessous du seuil d’alerte national, fixé à 50 pour 100.000 habitants. 

Ce chiffre encourageant pourrait bien entraîner un allègement du protocole. Le Conseil scientifique, organisation consultative, travaille sur le sujet et rendra ce 5 octobre un avis au gouvernement. Celui-ci sera ensuite examiné et discuté en Conseil de défense ce 7 octobre. 

Deux mesures sont au centre de l’attention : le port du masque dans les écoles, et le pass sanitaire. Les élèves de primaire des 47 départements où le taux d’incidence était inférieur à 50 pour 100.000 habitants ont déjà pu retirer leur masque à partir de ce 4 octobre. Il est donc possible que des départements supplémentaires soient ajoutés à la liste. 

Concernant le pass sanitaire, l’assouplissement devrait, comme pour le port du masque, être localisé. Il est probable là encore que les départements concernés soient ceux dont le taux d’incidence se situe en dessous du seuil d’alerte. Cela concerne entre autre les Ardennes (08), la Dordogne (24), le Loiret (45), la Saône-et-Loire (71), la Savoie (73) ou encore les Pyrénées-Atlantiques (64). 

10 départements vont expérimenter un nouveau protocole sanitaire dans les prochains jours.

Pour l’instant, le pass sanitaire conditionne l’entrée dans les cinémas, restaurants, bars, théâtres, salles de sport ou encore piscines sur l’ensemble du territoire. Depuis le 30 septembre, les mineurs de 12 à 17 ans doivent eux aussi présenter un certificat de vaccination ou un test négatif au Covid-19 pour pouvoir accéder à ces lieux. 



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 892

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.