En bref

Vers un service de numéros d’urgence unique dès 2022

A la manière du célèbre 911 aux Etats-Unis, la France pourrait se doter d’une plate-forme unique pour gérer les appels aux 15, 17 et 18. Emmanuel Macron a annoncé qu’une phase d’expérimentation sera lancée dès 2022 à l’échelle d’une région.

Le chef de l’Etat s’est exprimé à ce sujet lors du Congrès national des Sapeurs-Pompiers à Marseille ce samedi 16 octobre. Trois types de plates-formes seraient expérimentées pour les appels vers ces trois numéros d’urgence.

Par ses déclarations, Emmanuel Macron devance une disposition-phare de la proposition de loi Matras, qui devrait bientôt être adoptée au Parlement. Consacrée à la sécurité civile, ce texte législatif prévoit notamment la sacralisation du 112 comme numéro d’appel d’urgence unique et plaide pour l’expérimentation durant trois ans d’une plate-forme commune entre les services de secours aux personnes.

Un projet qui a déjà été adopté dans certains pays membres de l’UE. Ainsi la Suède, le Danemark et les Pays-Bas notamment ont choisi le 112 comme numéro d’urgence unique.  

Un projet qui divise

Toutefois, ce texte qui est en débat depuis le mois de mai dernier ne fait pas l’unanimité au sein des professionnels de santé. Une tribune signée par 250 médecins et urgentistes s’inquiète des possibles répercussions sur le fonctionnement des services de secours, avec le risque d’«une réponse à la fois moins efficace, voire dangereuse et plus coûteuse pour le contribuable», expliquent-ils dans ce document paru dans le JDD.

De leur côté, les partisans du numéro unique et d’une plate-forme commune plaident pour leur bon fonctionnement dans d’autres pays et affirment que techniquement ce projet peut aboutir après une phase d’expérimentation.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire