A la une

Vers une augmentation des impôts dans la communauté de communes du Vimeu ?

Le conseil communautaire de la CCV (communauté de communes du Vimeu) s'est réuni mercredi 23. Au programme, les finances mais aussi le débat d'orientation budgétaire 2022 durant lequel a été évoquée l'augmentation des impôts.
Le conseil communautaire de la CCV (communauté de communes du Vimeu) s’est réuni mercredi 23. Au programme, les finances mais aussi le débat d’orientation budgétaire 2022 durant lequel a été évoquée l’augmentation des impôts. (©L’Eclaireur du Vimeu)

Il a été question de finance mardi 23 mars à Feuquières-en-Vimeu (Somme)lors du conseil de la communauté de communes du Vimeu (CCV).

Denis Vandenbulcke, en charge du pôle finances, a dressé le bilan de l’année écoulée et s’est projeté sur les deux années qui viennent.

Des coûts plus importants

La tendance est à une forte inflation sur certains postes comme l’énergie ou la voirie par exemple. Avec l’augmentation du coût des carburants et de l’énergie, le budget de la com de com va être forcément impacté.

« Les enrobés coûtent en moyenne 30 à 40 % de plus qu’il y a quelques mois, annonce le chargé de gestion des finances. Ce qui coûtait 1 million il y a encore quelques mois, on ne peut pas le chiffrer exactement maintenant donc faire des prévisions est très compliqué mais nous devons essayer ».

Denis Vandenbulcke a émis quelques hypothèses sur les différents postes de dépenses de la communauté de communes.

Une augmentation de charges du personnel

Au cours de l’année qui arrive, la com de com envisage une hausse significative des charges de personnel. Ce poste est le plus gros de la CCV et « représente un gros investissement » assure Denis Vandenbulcke.

Le gouvernement a annoncé qu’il allait y avoir une revalorisation des salaires de la fonction publique et donc cela va se répercuter sur les comptes de la commune par une augmentation des charges. Les charges de personnel représentent près de 7 700 000 €.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Les bases vont augmenter d’environs 4 % mais ça pourrait être plus prévient le chargé des finances. À cause de la COVID, il y a eu de nombreux arrêts maladie et donc des charges supplémentaires.

Il y a néanmoins un point positif pour lui c’est qu’il y a des départs en retraite.

Une augmentation de la tonne de déchets

Pour ce qui est des dépenses courantes, il faut s’attendre à des augmentations. C’est le cas des déchets avec une hausse de la TGAP (Taxe générale sur les activités polluantes).

Pour tout ce qui est enfouissement, le prix de la tonne va passer à 65 €. Ce qui fait qu’il va y avoir une augmentation de 10 à 12 € dans l’année 2022. Du fait de la hausse de la TGAP, ce poste va augmenter plus vite que l’inflation.

Pour réduire les dépenses, l’objectif est de réduire les quantités. Pour cela, Denis Vandenbulcke parle de travailler sur la qualité du tri avec un travail de pédagogie à faire et d’explication auprès des habitants. Ce qui représente un travail de longue haleine.

Les dépenses 2021 pour les déchets représentent 3 millions d’euros brut. « S’il y a une augmentation sur ce poste ce sera lourd de conséquence » prévient Denis Vandenbulcke.

En 2021, le coût total alloué pour les déchets représente moins de 50 % des impôts (il est de 42 %) ce qui est l’objectif a respecté chaque année.

Un impact sur la voirie

Autres soucis à se faire pour la communauté de communes, la voirie. Il représente l’un des plus gros postes de la com de com avec plus de 883 603 € d’investi l’année dernière.

L’élue propose de continuer à faire un entretien régulier de la voirie puisque « si on ne fait pas l’entretien à temps, certes ont fait des économies à courts termes mais dans quelques années les coûts seront beaucoup plus importants ».

La hausse prévue sur ce poste est très importante avec une augmentation des matières premières comme de l’enrobé qui peut atteindre les 30 à 40 %.

Concernant l’énergie, l’impact le plus important sera sur Vimeo (centre aquatique de Friville-Escarbotin). Le budget représente, sur l’ensemble des budgets 300 à 350 000 €.

Les investissements à prévoir

La volonté de la CCV est de maintenir les investissements, notamment sur la culture avec un nouveau site pour l’école de musique. Il y a aussi des travaux hydrauliques et des travaux au niveau du numérique à prévoir.

Le gymnase de Feuquière-en-Vimeu devrait être terminé à la fin de l’année mais des travaux sur celui de la rose des vents sont à prévoir, il y aura aussi des dépenses allouées au garage et au pôle mobilité pour la communauté de communes.

La bonne nouvelle de la soirée concerne la ZAVI (Zone d’activité du Vimeu Industriel). Une vente de terrain est à prévoir et devrait permettre de récupérer quelques recettes. La ZAVI 3 va commencer à être aménagée.

« C’est en dernier recours »

Afin de remédier à toutes ces augmentations, Denis Vandenbulcke propose trois mesures au conseil.

La première est de faire des économies, « il y a toujours des économies à faire mais elles ne sont pas légion, explique l’élue, ou alors il faut faire l’impasse mais qui peuvent coûter plus cher ensuite ».

Le second point est de faire participer les communes en faisant payer les services comme l’entretiennent des espaces verts. Et enfin, la dernière mesure, est la plus importante, l‘augmentation des impôts.

On hésite toujours sur cette dernière mais ca fait des années qu’on ne les a pas augmentés alors qu’il y a des compétences nouvelles. C’est en dernier recours ».

Denis VandenbulckeResponsable de la gestion financière

« En 2023, on va certainement devoir augmenter les taux d’impositions sur la taxe foncière et peut être sur la CFE » conclut le responsable des finances.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Éclaireur du Vimeu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 971

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.