Please assign a menu to the primary menu location under menu

F1

Vettel sous la menace d’une disqualification en Hongrie ?

Sebastian Vettel va-t-il être disqualifié des résultats du Grand Prix de Hongrie ? L'hypothèse paraît probable car le contrôle effectué après la fin de course par le délégué technique de la FIA, Jo Bauer, a révélé qu'il ne restait plus dans le réservoir de l'Aston Martin frappée du numéro 5 que 0,3 litre d'essence alors que le règlement impose la présence d'au moins 1 litre pour pouvoir procéder à des vérifications.

"Après la course, il a été vérifié sur la voiture numéro 5 si un échantillon de 1,0 litre de carburant pouvait être prélevé", peut-on lire dans la communication de Bauer. "Il n'a été possible de prélever qu'un échantillon de 0,3 litre en suivant les procédures énoncées à l'article 6.6.4 du Règlement Technique de la Formule 1 2021. Par conséquent, je renvoie cette question aux commissaires pour examen, car cela n'est pas conforme à l'article 6.6.2 du Règlement Technique de la Formule 1 2021."

Lire aussi :

  • Course – Ocon décroche sa médaille d'or, Hamilton revient de loin
  • Vettel "déçu" de finir derrière Ocon
  • Ocon et Vettel reprimandés après le GP de Hongrie

L'article 6.6.2 dispose que "les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé sur la voiture à tout moment pendant l'événement".

Cette situation, qui concerne une infraction technique, est habituellement relativement binaire quant à la sanction infligée, qui est souvent une disqualification, et cela rend donc la probabilité qu'elle survienne assez importante pour le quadruple Champion. Pour rappel, en 2012, Vettel lui-même, alors chez Red Bull, et Lewis Hamilton, alors chez McLaren, avaient été exclus de séances de qualifications à la suite de cette infraction.

Dans son tour de rentrée au stand, l'Allemand a d'ailleurs arrêté sa monoplace dans les derniers virages, sur ordre de son écurie, sans doute afin d'éviter d'aggraver la situation. Comme d'autres pilotes se sont arrêtés à divers endroits de la piste, et non pas dans le parc fermé, des doutes planaient notamment sur les Williams de Nicholas Latifi et George Russell. Mais ceux-ci ont été levés dans la soirée, ne laissant que Vettel sur la sellette.

Alpine a ainsi révélé qu'Esteban Ocon, qui a remporté l'épreuve, était à la limite en termes de carburant restant et a donc reçu l'ordre de s'arrêter le plus rapidement possible quand il a manqué l'entrée dans la ligne des stands après son tour d'honneur.

Voir aussi :

Original Article

admin
the authoradmin