A la une

VIDEO. Haut-Rhin : 730 élèves font une haie d’honneur pour le départ d’une professeure

Les 730 élèves présents ont formé une haie d'honneur pour leur professeur.
Les 730 élèves présents ont formé une haie d’honneur pour leur professeur. (©Françoise Moulin)

Au collège Alice Monier de Fortschwihr (Haut-Rhin), le départ à la retraite de Françoise Moulin n’a laissé personne indifférent. 730 élèves se sont réunis pour lui faire une haie d’honneur, scandant son nom durant cinq minutes, à l’occasion de son dernier jour de travail.

La vidéo a déjà été visionnée plus d’un million de fois, sur les réseaux sociaux. Émue, elle passe à travers les applaudissements, ramassant les cadeaux et les lettres que lui tendent les élèves. 


Un départ fêté en grande pompe

« Elle a eu un départ à la retraite exceptionnel, car c’était une femme exceptionnelle », sourit la principale, Madame Delphine Bourcet, qui, de toute sa carrière, n’avait jamais vu une telle effervescence autour d’un départ. 

« Tout ça dit beaucoup, c’était très émouvant, c’était beau, c’était unique et amplement mérité », se remémore-t-elle, la voix troublée par l’émotion. 

Son départ était initialement prévu fin août. Françoise Moulin en décide autrement et choisit de prolonger d’un mois son travail. « Je voulais terminer ma carrière dans une ambiance festive, avoir le temps de passer le témoin aux deux stagiaires, d’échanger avec mes collègues, j’ai pris le temps de le faire », sourit-elle. 

Un engagement dans la vie associative

Son amour pour l’enseignement conduit l’enseignante à s’impliquer dans la vie sportive associative. Elle crée en 1981 le club de gymnastique rythmique de Fortschwihr.

« Toute sa carrière s’est faite ici, elle a été repérée comme très bonne pédagogue », renchérit la principale, qui trouve l’enseignante positive et constructive avec les élèves. Preuve en est, quarante ans après, la professeure reçoit encore des messages d’élèves. 

Une organisation millimétrée 

Dans l’école, la principale et le corps enseignant s’organisent en catimini. « J’ai envoyé un message à tous nos professeurs : l’étage un devait descendre dans la cour à 15h45, le second à 15h47 et ainsi de suite. Les professeurs d’EPS avaient tracé un marquage au sol », détaille la principale. Elle envoie ensuite un mail personnel à Françoise Moulin, l’invitant à boire un café dans son bureau après les cours.

De son côté, la professeure est retenue dans le gymnase et répare des monocycles, sur la demande expresse de ses collègues, eux aussi dans la confidence. Lorsqu’elle se souvient du rendez-vous avec la principale, elle sort et se retrouve au début de la haie d’honneur, formée par des centaines d’élèves.

Une retraite paisible

« Ils m’ont occupé pour que je ne vois et que je n’entende rien, ça a marché », rigole-t-elle. « J’ai profité de mon dernier jour, comment on peut s’attendre à une chose pareille, après 41 ans de métier ? », se demande la jeune retraitée. 

Pour la suite, elle prévoit de voyager avec son mari et de continuer à entraîner et à juger au club de gymnastique rythmique de Fortschwihr. En ce qui concerne le buzz, elle est un peu étonnée mais garde les pieds sur terre: « La vidéo parle aux gens parce que c’est positif, ce n’est pas moi qui ait provoqué le buzz, c’est surtout l’ampleur de l’événement », termine-t-elle.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Haut-Rhin dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire