A la une

VIDEO. Lannion. Deux salles pleines et des crêpes pour Valérier Lemercier

Valérie Lemercier et Laurence Le Quéré, La directrice des cinémas, devant Les Baladins à Lannion
Valérie Lemercier et Laurence Le Quéré, La directrice des cinémas, devant Les Baladins à Lannion (©Le Trégor)

Deux salles pleines et un public tout acquis à la cause de Valérie Lemercier et de son héroîne librement inspirée de la vie de Céline Dion, « Aline ».

Il n’en fallait pas tant pour remplir les deux plus grandes salles des Baladins, à Lannion,  dimanche après midi. 

De quoi chaleureusement aider à relancer la fréquentation des cinémas après ces périodes difficiles. 

Pas de photos 

Avec un pull rayé style marinière, Valérie Lemercier, en début de séance s’est prêtée au jeu des questions-réponses. Mais comme dans la vie américaine de Aline / Céline, tout est cadré. C’est une actrice du film qui a présenté et réalisé l’interview devant les spectateurs. 

Cliquez ici pour visualiser le contenu

Les photos et les vidéos étaient interdites même pour les journalistes. Et c’est le vrai garde du corps du film qui faisait respecter la consigne dans la salle !

Quelques images ont pu être négociées quand même. 

Contente de retrouver le public

« Je suis contente d’être là ça fait du bien de revoir des salles pleines »

Valérie Lemercier

Même sentiment pour Laurence Le Quéré, la directrice des Baladins, qui a organisé la venue de l’artiste. 

Six ans de travail

Pendant près de six ans, Valérie Lemercier a travaillé sur son film. « C’était obsédant, mais Céline est une vraie héroïne et je me suis glissée dans son image, sa vie ». 

Le résultat est bluffant, les performances scéniques impressionnantes. Le film est souvent drôle et émouvant. Et Valérie Lemercier le tient de bout en bout. 

Le souvenir des crêpes

Dans le public une  spectatrice s’est souvenue lui avoir apporté des crêpes lors d’un spectacle que l’artiste avait donné en 1996 au Carré Magique à Lannion.

Une autre lui en a carrément offert une douzaine.  De quoi faire rire Valérie Lemercier. « J’adore ça, j’en ai mangé juste avant dans la crêperie face au cinéma. Je vous dirai si elles sont bonnes. »

Un quart d’heure d’échanges avant deux heures de film. 

Déjà une autre salle attend la comédienne réalisatrice à Guingamp puis à Saint-Brieuc en fin d’après-midi. Comme dans la vie de Céline / Aline « the show must go on ». 

Le film sortira en salle le 10 novembre. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Trégor dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 070

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.