En bref

voici la carte des départements où le virus circule le moins

Va-t-on vers la fin de l’épidémie ? Le nombre de cas positifs au Covid-19 est en recul à l’échelle nationale. Mais en fonction des régions, les situations sont très contrastées. L’état des lieux en carte.

Le virus circule par exemple beaucoup moins en Vendée (85) qu’à Paris (75). Pour comparer les départements entre eux, il est possible d’utiliser le taux d’incidence, qui correspond au nombre de personnes testées positives au coronavirus en l’espace d’une semaine, pour 100.000 habitants.

Cette carte, arrêtée à la date du 26 septembre, représente en vert les départements où le taux d’incidence est le moins élevé. 

A contrario, elle permet aussi de distinguer les départements les plus aux prises avec le virus. Les Bouches-du-Rhône (13) est ainsi actuellement le département où le taux d’incidence est le plus élevé : sur 100.000 habitants, 142,9 ont été testés positifs au Covid-19 au cours de la semaine précédente. Il s’agit du seul département où le taux d’incidence est supérieur à 100. A l’inverse, la Creuse (23) obtient le taux d’incidence le plus faible, à 16,3 pour 100.000 habitants.

Le gouvernement se base régulièrement sur le taux d’incidence pour alléger ou renforcer le protocole sanitaire. Par exemple, dès le 4 octobre, 47 départements ayant un taux d’incidence inférieur à 50 autoriseront leurs élèves d’école primaire à retirer le masque. Cette mesure concerne, entre autres, la Charente-Maritime (17), l’Isère (38), la Haute-Marne (52) ou encore la Saône-et-Loire (71). 

Plusieurs départements sont passés sous le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants.

A noter qu’à l’échelle nationale, le taux d’incidence est de 57,2 pour 100.000 habitants. 



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 072

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.